MoneyPark - Votre hypothèque

Tag: financement immobilier

Céline Tétaz Renaud, Sandra Barrile, Axel Bellina (v.l.n.r.)

MoneyPark renforce sa présence sur l’arc lémanique avec l’ouverture d’une succursale à Morges

Après Lausanne, Vevey et Nyon, c’est à Morges que MoneyPark ouvre sa nouvelle et 4e succursale dans le canton de Vaud. Le groupe MoneyPark, le plus grand spécialiste hypothécaire et immobilier indépendant de Suisse, compte plus de 20 agences, dont 8 désormais en Suisse romande. La société poursuit son expansion, tout en positionnant ses conseillers au plus près des clients, afin d’assurer un service de proximité et de qualité. Céline Tétaz Renaud, responsable de la succursale de Nyon, se trouve à la tête de la gestion opérationnelle de la nouvelle succursale de Morges.

L’implantation à Morges vient compléter la présence de l’entreprise en région lémanique et comble l’absence de bureaux entre les sites de Lausanne et de Nyon. La situation géographique proche des pôles économiques romands importants, ainsi que la vitalité et la diversification du tissu économique procurent à Morges son dynamisme et son attractivité. Région en plein essor et dénombrant de nombreuses transactions immobilières, il était naturel pour MoneyPark de prendre ses quartiers en plein centre-ville et satisfaire ainsi tant les futurs que les actuels propriétaires de la région.

Face à une demande toujours plus importante sur le marché, le groupe MoneyPark connaît une croissance soutenue, tant en termes opérationnels que d’effectifs. À cet effet, la société continue de mener une stratégie de proximité et de conseiller ses clients sur tous les aspects liés à l’achat, la propriété et la vente de biens immobiliers, en plus du financement et de la prévoyance. « Grâce aux outils technologiques de pointe que nous développons, nous agissons d’une certaine manière comme une grande plateforme, mais la force du groupe MoneyPark vient du fait de coupler cette expertise avec un service extrêmement qualitatif de proximité », affirme Stéphan Mischler, Directeur opérationnel de DL MoneyPark.

Née dans la région et domiciliée au pied du Jura depuis quelques années, Céline Tétaz Renaud, qui prend les commandes de l’agence, connaît le tissu local. « Je tenais particulièrement à développer Moneypark à Morges afin de dynamiser la ville et ses environs. Cette approche locale est un réel atout afin d’accompagner au mieux les clients tout au long du chemin compliqué de l’acquisition immobilière, de l’établissement de leur potentiel d’achat jusqu’au renouvellement de leur hypothèque », déclare Céline Tétaz Renaud. Les deux premiers conseillers à investir cette nouvelle agence à ses côtés, Sandra Barrile et Axel Bellina, sont également originaires de la région et connaissent donc toutes ses particularités.

Les nouveaux bureaux se situent à la rue Louis-de-Savoie 4, au 1er étage. La zone piétonne de la Grand Rue à proximité rend les bureaux simples d’accès. Proches de la gare, les locaux disposent de nombreuses possibilités de parking.

L’équipe se tient dès à présent à disposition de la clientèle par vidéoconférence, email, téléphone ou, sur demande, pour des rendez-vous en personne dans le respect des mesures sanitaires.

Sur la photo, de gauche à droite:

Céline Tétaz Renaud, Responsable des succursales de Nyon et de Morges
Sandra Barrile, Conseillère
Axel Bellina, Conseiller

 

fausse croyance 7

Fausse croyance n°7 – “Un bien immobilier peut être financé par maximum 80% de prêt hypothécaire”

On dit souvent que, lors d’un achat immobilier, l’établissement financier ne pourra vous financer qu’à hauteur de 80% maximum du montant total. Cette affirmation semble correcte puisqu’il faut disposer de 20% du montant de l’achat en fonds propres de départ.

Or, la réalité est parfois bien différente. Sur le marché hypothécaire, vous trouverez des partenaires susceptibles de vous prêter jusqu’à 100% du montant total de votre achat immobilier. Attention tout de même, tout le monde ne peut prétendre à un tel financement. Ce type de montage spécifique doit répondre à des critères très précis.

Prenons ensemble les différents points pour obtenir un financement supérieur à 80%.

Hormis le montant réservé pour les frais d’achat (environ 5% dans le canton de Vaud), il faut disposer d’un montant correspondant aux 20% réglementaires. Jusque-là, rien de nouveau.

Pour pouvoir prétendre à un financement dit « optimisé », soit au-delà des 80% standards, le premier critère porte sur la composition de vos fonds propres.

Le plus courant est de constituer la moitié de vos fonds propres à travers des avoirs de prévoyance du 2ème pilier. L’établissement prêteur prendra alors en nantissement ces avoirs et pourra, en compensation de cette garantie, vous prêter sa contre-valeur.

Une autre possibilité est de recourir à des avoirs de 3ème pilier disponibles soit sur un compte bancaire, soit en valeur de rachat d’assurance-vie. À nouveau, l’établissement financier prendra en nantissement ce montant et vous prêtera la somme équivalente.

Cependant, afin que l’établissement prêteur valide le financement, il faudra que vos revenus soient estimés suffisants pour en assumer les charges. Pour le déterminer, le prestataire financier effectuera un calcul de risque. La charge théorique ne devra pas dépasser le tiers de vos revenus bruts, afin de conserver le fameux ratio de 33%.

Prenons l’exemple suivant :

Achat immobilier : 1'500'000 CHF

Fonds propres disponible : 375'000 CHF

  • 150'000 CHF d’avoirs de 2ème pilier
  • 150'000 CHF d’épargne personnelle
  • 75'000 CHF du 3ème pilier

Voici le calcul théorique effectué par l’établissement financier :

Montant du financement : 1'425'000 CHF (soit 95% de la valeur totale)

Intérêts théoriques à 5% : 71'250 CHF

Amortissement : 28'350 CHF

L’amortissement correspond au 2ème rang (la partie du prêt dépassant les 66,66% de la valeur du bien) sur 15 ans.

Frais d’entretien à hauteur de 1% : 15'000 CHF

Charge théorique annuelle : 114'600 CHF

Il faudra au minimum 347'273 CHF ((71'250 + 28'350 + 15'000)/33%) de revenu annuel pour valider le montage et pour garantir que les charges n’excèdent pas les 33% de votre revenu annuel.

Attention, les crédits privés, les leasings ou autres crédit hypothécaires sont autant de charges qui viendront diminuer votre revenu.

En finalité, quelle est l’utilité d’un financement optimisé ?

  • Préserver ses avoirs du 2ème pilier : cela permet de ne pas péjorer les prestations de retraite et de garder son potentiel de rachat dans le 2ème pilier intact. Tout montant injecté dans le 2ème pilier est déductible fiscalement. Il est aussi rémunéré au minimum selon les taux d’intérêts LPP, soit actuellement 1%.
  • Sauvegarder son patrimoine financier : cela permet d’effectuer des rachats dans le 2ème pilier, d’investir dans un autre bien ou dans de potentiels placements, d’effectuer des travaux de rénovations (déductibles fiscalement) ou encore de réaliser des donations auprès de ses enfants.

Dans le groupe MoneyPark, vous bénéficierez d’un accompagnement complet. Votre conseiller effectuera une étude de financement détaillée qui abordera tous les impacts liés à votre acquisition immobilière. Le financement optimisé, s’il est possible, est une excellente opportunité pour préserver votre patrimoine et améliorer votre situation fiscale.

Arthur Petit
ape@d-l.ch | +41 22 747 10 12


Vous les aviez manquées ? (Re)découvrez les fausses croyances précédentes :

Risk Index

Finance et Immobilier Mise à jour: 80 % des prêts hypothécaires ont une durée d’au moins 10 ans

Les prix des maisons individuelles en Suisse ont augmenté de 1,20% au cours du premier semestre 2020. Au cours de la même période, 58% de nos détenteurs de prêts hypothécaires ont opté pour un financement auprès d'une banque. Parmi eux, 80% ont contracté un prêt hypothécaire d'une durée d'au moins dix ans. Vous trouverez ces informations et d'autres encore dans la publication FIMAJ Finance et Immobilier Mise à jour.

PriceHubble, l’entreprise Proptech, et MoneyPark, le spécialiste hypothécaire et immobilier, permettent une évaluation régulière et efficace du marché grâce à la mise à jour Finance et Immobilier FIMAJ. Tous les six mois, les indices immobiliers actuels par type de propriété et par région sont comparés à diverses données du marché du financement.

Choix du produit hypothécaire

Les Romands privilégient les durées longues

[caption id="attachment_19049" align="aligncenter" width="1287"] Du 1er janvier au 30 juin 2020[/caption]

Au premier semestre 2020, 80% du volume hypothécaire de MoneyPark avait déjà été conclu sous forme d’hypothèques à taux fixe d’une durée de dix ans ou plus. Les Romands, en particulier, préfèrent les durées longues: un bon tiers d’entre eux ont choisi une durée de onze ans ou plus.
Bien que ce soit une réduction par rapport au second semestre 2019 (42%), elle a entraîné une augmentation de la part des hypothèques à taux fixe à dix ans (S2 2019: 45%).

Les hypothèques à long terme de plus en plus populaires

La tendance aux hypothèques à taux fixe et à durée de plus en plus longue se confirme: au premier semestre 2020, la part des durées de dix ans et plus a continué d’augmenter, tandis que les durées moyennes ont perdu en attractivité. La cote de popularité de l’hypothèque Libor diminue également de plus en plus, mais cela peut également être dû à l’imminence de la disparition du Libor et au passage à l’hypothèque Saron.

Choix du prestataire hypothécaire

Les banques restent le groupe de prestataires privilégié

[caption id="attachment_19063" align="aligncenter" width="1284"] Du 1er janvier au 30 juin 2020[/caption]

En Suisse, 58% des hypothèques conclues par MoneyPark le sont pour le compte d’une banque. La part des caisses de pension est passée – du moins en Suisse alémanique – de 19% (S2 2019) à 24% au cours du premier semestre 2020. Les Romands, eux, ont continué à largement préférer les assurances et les banques au premier semestre 2020.

La part des prêteurs alternatifs augmente

La fermeture temporaire de certaines caisses de pension en raison de la crise du coronavirus au deuxième trimestre 2020 n’a pas affecté la popularité croissante des assurances et des caisses de pension sur l’ensemble du premier semestre 2020. Par rapport au second semestre 2019, la part des banques parmi les prêteurs hypothécaires a même diminué de 2 points de pourcentage.

Un potentiel d’économies énorme

Pour les emprunteurs, il est dans tous les cas intéressant de comparer les différents prestataires hypothécaires et de demander plusieurs offres. Le taux indicatif moyen de l’hypothèque à taux fixe à dix ans s’établissait à 1,17% au premier semestre 2020. Les taux d’intérêt effectivement octroyés après négociation ont permis à nos clients en Suisse alémanique d’économiser jusqu’à 54 points de base par an en souscrivant une hypothèque auprès d’une caisse de pension. En Suisse romande, la souscription auprès d’une caisse de pension a permis d’économiser jusqu’à 37 points de base. La différence régionale résulte du fait que les prêteurs ne proposent pas tous des financements hypothécaires sur l’ensemble du territoire de la Suisse ou ne se concentrent que sur certaines régions.

Indice PriceHubble des prix de l’immobilier

Hausse des prix malgré la pandémie

[caption id="attachment_19086" align="aligncenter" width="2166"] Etat au 30 juin 2020 / 100 = 2013 / base de comparaison 31 décembre 2019[/caption]

Après avoir baissé en 2019, les prix des appartements ont augmenté de 0,90 point de pourcentage dans toute la Suisse au premier semestre 2020, et ceux des maisons individuelles même de 1,20 point de pourcentage. Les prix ont également progressé durant le deuxième trimestre affecté par le Coronavirus, mais la croissance a été légèrement freinée, notamment pour les maisons individuelles.

Les prix des maisons individuelles augmentent dans toute la Suisse

Au premier semestre 2020, les prix des maisons individuelles ont augmenté de 1,30 point de pourcentage en Suisse alémanique et de 1,10 point de pourcentage en Suisse romande. Cette évolution est principalement imputable au premier trimestre (Suisse alémanique: +1 point de pourcentage, Suisse romande: +0,80 point de pourcentage), la croissance s’étant quelque peu ralentie au deuxième trimestre 2020 en raison de la pandémie.

Les prix des logements évoluent différemment en Suisse alémanique et en Suisse romande

Au premier semestre 2020, les prix des appartements ont gagné 1,10 point de pourcentage en Suisse alémanique – après une tendance à la baisse au cours de la dernière période considérée. La crise du Coronavirus n’a pas eu d’influence notable sur la tendance de la croissance, les prix augmentant au même rythme au premier qu’au deuxième trimestre. En revanche, les appartements en Suisse romande sont devenus moins onéreux, avec une baisse de 0,10 point de pourcentage.

Rendement et durée d’amortissement pour les appartements dans les communes

Les rendements moyens pour les appartements dans les communes suisses varient entre 2,13% et 4,27% (quantiles 99% et 1%), ce qui correspond à des durées d’amortissement comprises entre 23 et 47 ans, la valeur maximale étant de 4,82% (commune de Saint Nicolas) et la valeur minimale de 1,60% (commune de Rougemont).

Le rendement moyen pour l’ensemble des communes se situe à 3,22%, affichant une légère baisse au cours du premier semestre 2020 (S2 2019: 3,36%). Au niveau des cantons, nous observons les rendements les plus faibles à Zoug, Bâle-Ville et Nidwald, avec moins de 2,72%. Les rendements sont les plus élevés dans les cantons du Jura, de Soleure et de Glaris, avec plus de 3,51%.

Vous pouvez télécharger ici l'analyse en format PDF : Mise à jour Finance et immobilier.

Claude Capt

Une décennie de conseil chez DL !

10 ans de collaboration, ça peut paraitre long par les temps qui courent. Mais quand on aime, on ne compte pas. Arrivé en 2008 alors que la SA n’avait que deux années d’existence, Claude Capt, conseiller en financement immobilier chez DL, revient aujourd’hui sur ces 10 années écoulées. Claude, tu fêtes tes 10 années de boîte, félicitations ! Revenons un peu en arrière ; comment as-tu atterri chez DL ? Mon arrivée chez DEFFERRARD & LANZ SA s’est faite un peu par hasard. J’avais envoyé une demande de renouvellement de prêt via le site internet et, comme je travaillais pour une société de courtage à l’époque, Stéphane Lanz avait pris en main ma demande afin de s’assurer que je n’étais pas là à des fins d’espionnage industriel (ndlr : sourire). Au final, après un rendez-vous très sympathique, cela s’est terminé par la signature d’un contrat… de travail ! C’était il y a 10 ans maintenant… À quoi ressemblait DL à cette époque ? Nous étions basés au WTC dans un bureau d’une centaine de m2 avec deux salles pour recevoir nos clients et 4-5 places de travail. Fabrice Lanz jonglait entre la comptabilité et la gestion administrative de la société. Stéphan Mischler développait les premiers partenariats avec les courtiers immobiliers. Les 2 Stéphane (ndlr : Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz) s’occupaient du développement de la société, des affaires à haut potentiel, de la rédaction de nos chroniques immobilières et apprenaient à gérer des collaborateurs de toutes provenances amenant des bagages professionnels divers et variés. Une salle de 8 places suffisait pour nos séances hebdomadaires. Les échanges étaient directs et francs et chacun donnait du sien pour faire avancer le schmilblick. Depuis, DL a connu de belles évolutions, tant au niveau de son expansion géographique qu’en termes d’effectif. A contrario, qu’est ce qui n’a pas changé ? Notre rôle a toujours été et est d’analyser les situations qui nous sont présentées et d’aller chercher sur le marché hypothécaire la solution de financement la plus judicieuse. Les prix d’achat des biens immobiliers, les normes de financement, l’offre hypothécaire, etc. : tout ça a bien évidemment évolué mais notre rôle reste d’aider les clients à sélectionner les meilleures offres en fonction de leurs situations et objectifs. Et toi, as-tu changé ta manière d’aborder le métier ? Non, le besoin des clients est toujours similaire et, si ce n’est le fait que les outils à disposition se sont développés, l’accompagnement dont bénéficient nos clients reste le même. C’est toujours et encore un réel plaisir de prendre au vol des situations spécifiques et d’aider les clients à s’y retrouver pour réaliser leur rêve d’acquisition immobilière. Les aider à éviter les embûches qui existent régulièrement sur ce chemin reste un objectif très important. La complexité de certaines situations est souvent résolue par les excellents contacts et collaborations dont nous bénéficions avec tous nos partenaires financiers. Parfois, un simple coup de fil permet d’éviter bien des tracas. L’expérience permet aussi de se focaliser sur ce qui est important pour les clients et, ainsi, leur permettre de comprendre tous les enjeux et prendre les bonnes décisions au final. Quel bilan tires-tu de ces 10 années de collaboration ? Je ne pense pas avoir de bilan à tirer spécifiquement. Simplement me dire que les 10 années suivantes seront sûrement aussi agréables, quand on a cette chance d’avoir si régulièrement ce sentiment de participer à la réalisation d’un rêve. Donc, tu es bel et bien reparti pour 10 ans ? Sans même me poser la question ! Pour terminer, un conseil à donner aux nouveaux et futurs conseillers DL ? Just do it !
MoneyPark AG Der führende unabhängige Hypothekar- und Immobilienspezialist der Schweiz. hat 4,38 von 5 Sternen 128 Bewertungen auf ProvenExpert.com