MoneyPark - Votre hypothèque

Découvrez nos nouveaux collègues !

En ce début de mois d’avril, nous avons le plaisir de vous présenter trois nouveaux collègues ayant terminé avec succès leur temps d’essai. L’équipe administration a accueilli une nouvelle collègue pour son département RH tandis que nos deux nouveaux conseillers sont répartis entre notre succursale de Bulle et la team Renouvellement hypothécaire. Présentations :

Lausanne

nouveaux collèguesBénéficiant d’un Brevet fédéral de spécialiste en Ressources Humaines, Yulia Sarafannikova a évolué pendant 4 ans au sein d’un groupe hôtelier suisse, dans lequel elle a assumé l’entière responsabilité de la gestion des ressources humaines.

C’est donc en qualité de HR Business Partner que Yulia rejoint le back-office de DL MoneyPark en décembre 2019.

Pour la contacter : ys@d-l.ch | 021 348 10 04

 

Au bénéfice d’un diplôme d’économiste bancaires ES, Gregory Priolo a nouveaux collèguesoccupé divers postes dans le trading, la gestion des relations bancaires et clients au sein de banques telles que la BCV ou encore Schroders Private Banking. Après quelques temps loin du domaine bancaire à parcourir le monde, Gregory a décidé de rejoindre DL MoneyPark en janvier.

Gregory met en avant l’écoute et l’empathie comme qualités essentielles pour prodiguer un conseil avisé et dans le meilleur intérêt de ses clients. C’est la team Renouvellement hypothécaire qui a eu le plaisir de l’accueillir dans ses rangs.

Pour le contacter : gp@d-l.ch | 021 348 10 67

 

Bulle

nouveaux collèguesMaxime Pasquier a travaillé auprès de la Banque cantonale de Fribourg pendant une dizaine d’année. Il y a débuté en tant qu’apprenti puis a successivement occupé les postes d’assistant conseiller crédit, analyste puis conseiller crédit. Il également eu l’occasion de travailler auprès de la direction dans le cadre de l’analyse des positions de crédits d’envergures de la banque.

Détenteur d’un diplôme d’économiste bancaires ES, Maxime a intégré l’équipe de Bulle et se réjouit de pouvoir conseiller ses clients de manière globale et créative.

Pour le contacter : mpa@d-l.ch | 026 460 10 15

 

 


MoneyPark

Dans le groupe MoneyPark, chacun fait réellement la différence

Benjamin Tacquet, notre CTO est Ingénieur diplômé et a co-fondé deux start-up avant de se lancer dans une troisième aventure entrepreneuriale, celle de MoneyPark, qui dure pour lui depuis maintenant bientôt 10 ans. En tant que membre de l’équipe fondatrice, il a accepté de partager avec nous ses souvenirs des premiers jours de MoneyPark. Il évoque également les défis actuels du département IT, l’importance de données de haute qualité, la gestion des talents et les chats.

Au commencement, ça ressemblait à quoi, MoneyPark ?

Ben : « Stefan (ndlr. Stefan Heitmann, notre CEO) a pris contact avec moi, alors que je vivais en France. Il était prêt à se lancer dans l’aventure MoneyPark. À ce stade, c’était juste une idée. J’ai été convaincu, plié bagages et en route pour la Suisse. Arrivé en novembre 2011, on a démarré dans un appartement en guise de bureau, où on a tous mis la main à la pâte : il a fallu premièrement créer ce qui allait devenir notre espace de travail pour quelques mois, monter nos bureaux, etc.
Le gag, c’est que Stefan travaillait encore à cette époque, passant son temps à jongler entre son travail et ce projet un peu fou qui débutait. Moi je préparais des sauces au vin, des moules-frites ; il fallait bien nourrir l’équipe ! (rires) Pendant les mois qui ont suivi, on a intégré différents spécialistes (marketing, UX, etc.) pour développer notre CRM, nos outils, notre site web. Puis, le 1er septembre 2012, on a officiellement ouvert nos premiers bureaux et pu accueillir nos premiers clients ! »

Et maintenant… MoneyPark compte plus de 250 collaborateurs ! Ça change des débuts ?

« Ce qui est particulier, c’est que progressivement tu te rends compte que tu connais de moins en moins de gens, et ça va en s’empirant à chaque quartely meeting (rires). »

Pas encore au sein de ton département, heureusement, bien que celui-ci a sacrément grandi aussi : tu diriges maintenant développeurs et system administrators en Ukraine (Kiev), à Lausanne et à Zurich. Comment se passe la communication entre ces 3 pôles ?

« Très bien. Le langage universel dans notre domaine est l’anglais, il n’y a donc pas de barrière de la langue. J’ai la chance d’être entouré d’une équipe passionnée et on a très peu de départs.
On prend le temps de bien accueillir et intégrer aussi : on n’hésite pas à consacrer plusieurs mois voire 1 année pour que les membres de l’équipe se sentent parfaitement à l’aise avec leurs tâches. Le but est que chacun puisse s’épanouir à long terme, et pas attendre un rendement à court terme. »

Et avec les autres départements, comment ça se passe ?MoneyPark

« Tout est lié donc on collabore étroitement avec tout le monde. Ce qui fait que ça marche ? Il y n’a pas de mur entre nous.
Evidemment, on entretient une relation particulière avec le département Produits, notre département frère. On est d’ailleurs compléments incorporés. Une de ses missions est de « protéger les développeurs », pour ne pas les réduire à faire du user support et se concentrer sur leur core business. Et ça c’est capital aussi pour mon équipe et son bien-être.

Notre plate-forme est unique sur le marché. Selon toi, qu’est-ce qui fait sa valeur ?

« Elle est le socle de tout un écosystème. C’est important de chérir ses produits. Comme Apple. Apple présente toujours ses produits comme des révolutions, avec un vocabulaire ultra positif. Finalement, tout est une question de vocabulaire et de perception, pour susciter de l’engouement et travailler avec fierté. De plus, notre système est bien vivant et c’est bon signe. Un système sans support, qui n’évolue pas, c’est qu’il est mort. Le changement est incrusté dans l’ADN de MoneyPark depuis toujours. »

Tu parles aussi régulièrement des données et de l’enjeu du maintien de leur qualité. Pourquoi est-elle si importante ?

« C’est fondamental. Le système réagit et pense par rapport à ses données : l’équipe produit lance les développements en fonction de données, le management prend ses décisions en se basant sur les données, nos études sont basées sur les données, la valeur d’une société est elle-même est basée sur les données. Prenons l’exemple de Facebook qui a racheté WhatsApp pour 16 milliards de dollars : Facebook n’a pas acheté le code d’un service de messagerie qu’il aurait pu reproduire aisément, il a acheté de la donnée. »

Pas loin des bureaux de Zurich, il y a ceux de Google. Pourquoi les développeurs de talents auraient intérêt à rejoindre notre équipe ?

MoneyPark

« Pour notre vision. Nous voulons rendre le marché hypothécaire plus transparent et plus accessible – tout cela dans l’intérêt de nos clients. Et nous croyons en ce que nous faisons. Nous pouvons vraiment aider les gens.
On ne fait pas des coupons, on ne vend pas des armes, on n’a pas créé un service financier pour enrichir les banquiers. On apporte un service, perçu comme un service de valeur, et c’est un argument fort je pense.
Google, c’est top mais ce n’est pas la même échelle. Chez nous, chacun fait réellement la différence, personne n’est un numéro, chacun est apprécié pour qui il est. Chacun sait sur quoi il travaille et pourquoi il le fait. On s’entend bien, on travaille avec des technologies sympas, très modernes, et les challenges sont intéressants pour les développeurs. »

Dernière question… peut-être la plus importante : pourquoi tous ces chats dans tes présentations ?

« Pour obtenir et garder l’attention des gens !
Et puis, pour terminer sur une note un peu plus philosophique, le travail constitue une grande partie de la vie : soit on travaille de façon triste, soit on travaille avec le sourire, en y trouvant du plaisir, spécialement dans les moments de partage. C’est ce qui contribue à y donner un sens. Ce n’est pas parce qu’on fait des choses sérieuses qu’on ne peut pas prendre du plaisir en les faisant. »

 

 


nouveaus spécialistes

Présentations de trois nouveaux spécialistes !

2020 reprend sur les chapeaux de roue avec déjà 3 nouveaux spécialistes qui ont terminé leur temps d’essai. Ils ont tous rejoint des succursales différentes et ce sont donc nos équipes de Lausanne, Genève et Fribourg qui se sont trouvées renforcées de ces nouveaux profils que nous vous présentons ci-dessous :

Lausanne

nouveaux spécialistes

Erol Maillard a débuté sa carrière en tant que Conseiller en prévoyance avant de se tourner vers le monde de l’immobilier, notamment en terminant avec succès son brevet fédéral d’Expert en estimations immobilières. Après plus de 10 ans à différents postes au sein du Crédit Agricole, il a rejoint DL MoneyPark en octobre 2019.

C’est notre équipe lausannoise qui a eu le plaisir d’accueillir Erol et qui bénéficie d’ores et déjà de ses compétences aussi bien professionnelles que personnelles.

Pour le contacter : em@d-l.ch | 021 348 10 65

Genève

nouveaux spécialistes

Après avoir achevé sa formation bancaire auprès du Crédit Suisse à Genève, Jennifer Barben-Mirisola a exercé la fonction de conseillère à la clientèle pendant un peu plus d’un an. Elle s’est ensuite spécialisée dans le domaine hypothécaire en prenant la fonction de spécialiste en financement immobilier.

En rejoignant DL MoneyPark à Genève, Jennifer se réjouit de pouvoir accompagner ses clients tout au long du processus permettant de les amener sereinement à la réalisation d’un des plus importants projets de leur vie.

Pour la contacter : jbm@d-l.ch | 022 908 10 27

Fribourg

nouveaux spécialistes

Après avoir passé 15 ans dans les deux grandes banques du pays – un peu plus de 14 ans à l’UBS et 1 an au sein du Crédit Suisse – dans les domaines allant du private banking à la clientèle privée, Philippe Charrière a bifurqué dans le domaine des assurances. Il a pu y acquérir de nouvelles compétences ainsi qu’un esprit plus entrepreneur que dans la banque. Une formation bancaire et l’AFA pour les assurances lui ont permis de valider d’un point de vue académique ses connaissances.

Grâce à ses aptitudes aussi bien dans le monde bancaire que celui des assurances, Philippe est un nouvel atout pour nos succursales de Fribourg et de Bulle.

Pour le contacter : pch@d-l.ch | 026 460 10 16


équipes

Nos équipes continuent de s’agrandir !

L’année 2019 s’est terminée avec la fin du temps d’essai pour ces 4 nouveaux spécialistes – chacun dans leur domaine. Ils viennent ainsi clôturer l’agrandissement de l’effectif de 20 nouveaux collaborateurs(-trices) sur l’année écoulée.
Présentations: 

Genève

équipes

Hekuran Pira a obtenu sa licence en relations internationales à l’institut des HEI à Genève. Il a entamé sa carrière au sein d’une compagnie de négoce en matières premières et a eu l’occasion de travailler dans les différentes branches du domaine. En 2014, il a rejoint la Mobilière à Genève, puis s’est lancé dans l’aventure de entrepreneuriat en montant son entreprise dans les assurances.

Fort de son esprit de synthèse, sa diplomatie et sa réactivité, Hekuran a intégré l’équipe genevoise de Richard Manissier.

Pour le contacter : hp@d-l.ch | 022 908 10 23

Team Renouvellement hypothécaire

équipesAprès sa licence en finance obtenue dans une société de conseil en investissement locatif à Annecy, Mélanie Didier a rejoint la Banque Cantonale de Genève où elle a successivement occupé les postes de Conseillère clientèle, puis Conseillère experte en services bancaires et finalement Conseillère en financement. Mélanie a ensuite décidé de partir parcourir le monde pendant un peu plus d’an. À son retour en avril 2019, elle a repris son poste de Conseillère en financement à la Banque Cantonale de Genève.

C’est finalement en décembre 2019 que Mélanie a rejoint DL MoneyPark et intégré l’équipe Renouvellement hypothécaire où elle se réjouit de pouvoir accompagner ses clients sur le long terme en leur proposant des solutions complètes.

Pour la contacter : md@d-l.ch | 022 908 10 25

 

équipes

Après une expérience dans le monde de la restauration, Anthony Nicolo a choisi d’orienter sa carrière dans le monde de la finance. Pour cela, il a commencé par un premier stage de 18 mois au sein d’UBS Genève suivi d’une deuxième formation de 2 ans à UBS Lausanne dans le conseil à la clientèle privée. C’est dans le cadre de cette deuxième formation qu’il a eu l’occasion de se plonger dans le domaine des hypothèques.

Altruiste, sociable et à l’écoute de ses clients, Anthony a rejoint DL MoneyPark mi-décembre 2019 et a intégré la récente équipe consacrée au renouvellement hypothécaire.

Pour le contacter : an@d-l.ch | 021 348 10 66

Lausanne – Team IT

équipes

Tiago Oliveira a fait ses études d’Informaticien au sein du Centre Professionnel du Nord Vaudois à Ste-Croix, où il a obtenu son diplôme en été 2019. En rejoignant DL MoneyPark, il acquiert ainsi sa première expérience professionnelle.

Grâce à son dynamisme et sa bonne humeur, Tiago s’est parfaitement intégré à notre équipe IT qu’il a rejoint en tant que Technicien ICT. Il collabore notamment aux tâches liées à l’infrastructure informatique ainsi qu’au support.

Pour le contacter : to@d-l.ch | 021 348 10 64

 


Chez MoneyPark, chacun fait réellement la différence

Benjamin Tacquet, notre CTO est Ingénieur diplômé et a co-fondé deux start-up avant de se lancer dans une troisième aventure entrepreneuriale, celle de MoneyPark, qui dure pour lui depuis maintenant bientôt 10 ans. Il partage avec nous ses souvenirs des premiers jours de MoneyPark. Il évoque également les défis actuels du département IT, l'importance de données de haute qualité, la gestion des talents et les chats.

Au commencement, ça ressemblait à quoi, MoneyPark ?
Ben : « Stefan (ndlr. Stefan Heitmann, notre CEO) a pris contact avec moi, alors que je vivais en France. Il était prêt à se lancer dans l'aventure MoneyPark. À ce stade, c'était juste une idée. J’ai été convaincu, plié bagages et en route pour la Suisse. Arrivé en novembre 2011, on a démarré dans un appartement en guise de bureau, où on a tous mis la main à la pâte : il a fallu premièrement créer ce qui allait devenir notre espace de travail pour quelques mois, monter nos bureaux, etc..
Le gag, c’est que Stefan travaillait encore à cette époque, passant son temps à jongler entre son travail et ce projet un peu fou qui débutait. Moi je préparais des sauces au vin, des moules-frites ; il fallait bien nourrir l’équipe ! (rires)
Pendant les mois qui sont suivi, on a intégré différents spécialistes (marketing, UX, etc.) pour développer notre CRM, nos outils, notre site web. Puis, le 1er septembre 2012, on a officiellement ouvert nos premiers bureaux et pu accueillir nos premiers clients ! »

Et maintenant… MoneyPark compte plus de 250 collaborateurs ! Ça change des débuts ?
« Ce qui est particulier, c’est que progressivement tu te rends compte que tu connais de moins en moins de gens, et ça va en s’empirant à chaque quartely meeting (rires). »

« On prend le temps de bien accueillir et intégrer aussi : on n’hésite pas à consacrer plusieurs mois voire 1 année pour que les membres de l’équipe se sentent parfaitement à l’aise avec leurs tâches. »

Pas encore au sein de ton département, heureusement, bien que celui-ci a sacrément grandi aussi : Tu diriges maintenant développeurs et system administrators en Ukraine (Kiev), à Lausanne et à Zurich. Comment se passe la communication entre ces 3 pôles ?
« Très bien. Le langage universel dans notre domaine est l’anglais, il n’y a donc pas de barrière de la langue. J’ai la chance d’être entouré d’une équipe passionnée et on a très peu de départs.
On prend le temps de bien accueillir et intégrer aussi : on n’hésite pas à consacrer plusieurs mois voire 1 année pour que les membres de l’équipe se sentent parfaitement à l’aise avec leurs tâches. Le but est que chacun puisse s’épanouir à long terme, et pas attendre un rendement à court terme. »

Et avec les autres départements, comment ça se passe ?
« Tout est lié donc on collabore étroitement avec tout le monde. Ce qui fait que ça marche ? Il y n’a pas de mur entre nous.
Evidemment, on entretient une relation particulière avec le département Produits, notre département frère. On est d’ailleurs compléments incorporés. Une de ses missions est de « protéger les développeurs », pour ne pas les réduire à faire du user support et se concentrer sur leur core business. Et ça c’est capital aussi pour mon équipe et son bien-être.

MoneyPark

Notre plate-forme est unique sur le marché. Selon toi, qu'est-ce qui fait sa valeur?
« Elle est le socle de tout un écosystème. C’est important de chérir ses produits. Comme Apple. Apple présente toujours ses produits comme des révolutions, avec un vocabulaire ultra positif. Finalement, tout est une question de vocabulaire et de perception, pour susciter de l’engouement et travailler avec fierté. De plus, notre système est bien vivant et c’est bon signe. Un système sans support, qui n’évolue pas, c’est qu’il est mort. Le changement est incrusté dans l’ADN de MoneyPark depuis toujours. »

Tu parles aussi régulièrement des données et de l’enjeu du maintien de leur qualité. Pourquoi est-elle si importante ?
Ben : « C’est fondamental. Le système réagit et pense par rapport à ses données : l’équipe produit lance les développements en fonction de données, le management prend ses décisions en se basant sur les données, nos études sont basées sur les données, la valeur d’une société est elle-même est basée sur les données. Prenons l’exemple de Facebook qui a racheté WhatsApp pour 16 milliards de dollars : Facebook n’a pas acheté le code d’un service de messagerie qu’il aurait pu reproduire aisément, il a acheté de la donnée. »

« On apporte un service, perçu comme un service de valeur, et c’est un argument fort pour rejoindre notre équipe, je pense. »

Pas loin des bureaux de Zurich, il y a ceux de Google. Pourquoi les développeurs de talents auraient intérêt à rejoindre notre équipe ?
« Pour notre vision. Nous voulons rendre le marché hypothécaire plus transparent et plus accessible - tout cela dans l'intérêt de nos clients. Et nous croyons en ce que nous faisons. Nous pouvons vraiment aider les gens.
On ne fait pas des coupons, on ne vend pas des armes, on n’a pas créé un service financier pour enrichir les banquiers. On apporte un service, perçu comme un service de valeur, et c’est un argument fort je pense.
Google, c’est top mais ce n’est pas la même échelle. Chez nous, chacun fait réellement la différence, personne n’est un numéro, chacun est apprécié pour qui il est. Chacun sait sur quoi il travaille et pourquoi il le fait. On s’entend bien, on travaille avec des technologies sympas, très modernes, et les challenges sont intéressants pour les développeurs. »

Dernière question… peut-être la plus importante : pourquoi tous ces chats dans tes présentations ?
« Pour obtenir et garder l’attention des gens !
Et puis, pour terminer sur une note un peu plus philosophique, le travail constitue une grande partie de la vie : soit on travaille de façon triste, soit on travaille avec le sourire, en y trouvant du plaisir, spécialement dans les moments de partage. C’est ce qui contribue à y donner un sens. Ce n’est pas parce qu’on fait des choses sérieuses qu’on ne peut pas prendre du plaisir en les faisant. »

Nos équipes continuent de s’agrandir!

L'année 2019 s'est terminée avec la fin du temps d'essai pour ces 4 nouveaux spécialistes - chacun dans leur domaine. Ils viennent ainsi clôturer l'agrandissement de l'effectif de 20 nouveaux collaborateurs(-trices) sur l'année écoulée. Présentations:

Genève

équipes Hekuran Pira a obtenu sa licence en relations internationales à l’institut des HEI à Genève. Il a entamé sa carrière au sein d’une compagnie de négoce en matières premières et a eu l’occasion de travailler dans les différentes branches du domaine. En 2014, il a rejoint la Mobilière à Genève, puis s’est lancé dans l’aventure de entrepreneuriat en montant son entreprise dans les assurances. Fort de son esprit de synthèse, sa diplomatie et sa réactivité, Hekuran a intégré l’équipe genevoise de Richard Manissier. Pour le contacter :hp@d-l.ch | 022 908 10 23

Team Renouvellement hypothécaire

équipes Après sa licence en finance obtenue dans une société de conseil en investissement locatif à Annecy, Mélanie Didier a rejoint la Banque Cantonale de Genève où elle a successivement occupé les postes de Conseillère clientèle, puis Conseillère experte en services bancaires et finalement Conseillère en financement. Mélanie a ensuite décidé de partir parcourir le monde pendant un peu plus d’an. À son retour en avril 2019, elle a repris son poste de Conseillère en financement à la Banque Cantonale de Genève. C’est finalement en décembre 2019 que Mélanie a rejoint DL MoneyPark et intégré l’équipe Renouvellement hypothécaire où elle se réjouit de pouvoir accompagner ses clients sur le long terme en leur proposant des solutions complètes. Pour la contacter :md@d-l.ch | 022 908 10 25
Après une expérience dans le monde de la restauration, Anthony Nicolo a choisi d’orienter sa carrière dans le monde de la finance. Pour cela, il a commencé par un premier stage de 18 mois au sein d’UBS Genève suivi d’une deuxième formation de 2 ans à UBS Lausanne dans le conseil à la clientèle privée. C’est dans le cadre de cette deuxième formation qu’il a eu l’occasion de se plonger dans le domaine des hypothèques. Altruiste, sociable et à l’écoute de ses clients, Anthony a rejoint DL MoneyPark mi-décembre 2019 et a intégré la récente équipe consacrée au renouvellement hypothécaire. Pour le contacter :an@d-l.ch | 021 348 10 66

Lausanne - Team IT

équipes Tiago Oliveira a fait ses études d’Informaticien au sein du Centre Professionnel du Nord Vaudois à Ste-Croix, où il a obtenu son diplôme en été 2019. En rejoignant DL MoneyPark, il acquiert ainsi sa première expérience professionnelle. Grâce à son dynamisme et sa bonne humeur, Tiago s’est parfaitement intégré à notre équipe IT qu’il a rejoint en tant que Technicien ICT. Il collabore notamment aux tâches liées à l’infrastructure informatique ainsi qu’au support. Pour le contacter :to@d-l.ch | 021 348 10 64

Renforcement des équipes de Genève et Neuchâtel

Trois nouveaux collaborateurs ont terminé leur temps d'essai à fin novembre. Deux d'entre eux ont rejoint la succursale de Genève tandis que le troisième vient renforcer l'équipe de Neuchâtel. Nous vous les présentons : 

Genève

équipes Au bénéfice d’un Bachelor d’Economiste d’entreprise, Steven Duperrex est actif dans le conseil financier depuis une dizaine d’années. Il a débuté sa carrière à la banque Cler en tant que conseiller clientèle hypothécaire, avant de devenir responsable d’équipe puis adjoint au responsable de segment « clientèle placements ». Il apprécie tout particulièrement d’accompagner ses clients dans leur rêve de propriété et notamment l’équilibre entre les contacts humains et l’analyse technique que cela représente. C’est notre équipe genevoise qui a eu le plaisir de l’accueillir début septembre. Pour le contacter :sdu@d-l.ch | 022 908 10 22
équipes C’est au Crédit Suisse que Paul Farina a fait ses premiers pas dans le domaine hypothécaire. Il a ensuite travaillé à la Banque Hypothécaire de Genève, puis à l’UBS.  Pendant plus de 10 ans et jusqu’à ce qu’il rejoigne DL MoneyPark en septembre, Paul a officié en tant que responsable d’agence à la Raiffeisen à Genève. Il se réjouit également de pouvoir accompagner ses clients dans toutes les démarches liées à l’achat d’un bien immobilier, soit son financement, la fiscalité ainsi que la prévoyance Paul a également rejoint la succursale de Genève où il amène sa grande expertise du monde immobilier. Pour le contacter :pf@d-l.ch | 022 908 10 21

Neuchâtel

équipes Après avoir obtenu son CFC élargi employé de banque à la Banque Cantonale Neuchâteloise, Jacques Navalho y est resté plusieurs années passant par les postes de conseiller à la clientèle privée, puis assistant en gestion de fortune et, enfin, conseiller en planification financière. Il a ensuite intégré l’UBS en 2012 comme conseiller à la clientèle privée puis conseiller en gestion de fortune. En rejoignant DL MoneyPark à Neuchâtel, Jacques est prêt à mettre ses compétences au service de ses clients et à à trouver pour eux les meilleures solutions. Pour le contacter :jna@d-l.ch | 032 858 10 19

JOM 2019

JOM 2019: Une journée riche en émotion et découverte !

Cette année encore, quatre jeunes courageuses et courageux sont venus découvrir le monde du conseil en financement immobilier durant la "Journée Oser tous les métiers" (JOM 2019). Ils se sont prêtés avec entrain et créativité à de nombreux ateliers représentant tous les corps de métier de la société. Ils ont notamment eu l'occasion de passer du temps avec nos conseillers, la direction et de s'essayer à l'accueil des clients ou à la création d'une campagne marketing sans oublier de servir de cobayes lors d'une formation en management et leadership.

Aussi bien les adultes que les enfants se réjouissent de la JOM 2020 !

Bulle

Notre nouvelle succursale a ouvert ses portes !

Après s’être installée à Fribourg en 2018, DL MoneyPark ouvre sa 2ème nouvelle succursale sur le canton, à Bulle. Inscrite dans la stratégie de proximité et d’expansion du groupe, cette implantation positionne nos conseillers au plus près de leurs clients gruériens et des alentours. Nos clients seront donc dès à présent accueillis à l'adresse suivante :

Grand-Rue 13 1630 Bulle

Qui mieux que Gilles Defferrard, instigateur de l’ouverture des agences de Vevey puis de Fribourg et désormais à la tête de la gestion opérationnelle de Bulle, et Bertrand Ropraz, 1er conseiller à rejoindre l'agence, pour répondre à quelques questions : Après l’ouverture de Vevey, puis de Fribourg, comment perçois-tu la nouvelle ouverture de Bulle ? Gilles Defferrard : « Je me réjouis de ce nouveau challenge. Plusieurs clients dans la région de Bulle nous ont déjà fait confiance et, de ce fait, nous connaissons déjà le marché. Nous avons également de bonnes relations avec des courtiers et des agences immobilières de la région, ce qui nous permettra de nous développer rapidement. Géographiquement parlant, c’est également une bonne chose. Il manquait réellement une succursale entre Vevey et Fribourg afin de développer des synergies. » Selon toi, quels sont les facteurs qui justifient cette ouverture ? Bertrand Ropraz : « Le marché fribourgeois est divisé en plusieurs régions et Bulle est située au centre du canton ce qui nous permettra d’être à proximité de nouveaux clients gruériens et des alentours. Grâce aux facilités d’accès, je pense que nous pourrons satisfaire de nouveaux clients situés entre Rossens et Châtel-St-Denis. » Gilles : « De nombreux projets se développent depuis plusieurs années dans cette région et les transactions immobilières sont nombreuses, il est donc tout à fait logique que DL MoneyPark s’y installe. » Quelle sera l’organisation de la nouvelle succursale ? Gilles : « Bertrand Ropraz, originaire de Sorens, travaille avec nous depuis presque une année et occupera nos nouveaux bureaux. Son tissu relationnel ainsi que ses connaissances du marché seront un grand atout pour nous. Philippe Charrière, un pur bullois avec plus de 20 ans d’expérience dans les milieux bancaires et des assurances, vient de rejoindre DL MoneyPark et complétera ainsi l’équipe de la nouvelle succursale à Bulle. Finalement, en janvier, un nouveau collaborateur, également banquier depuis 10 ans, viendra agrandir l’équipe. Pour ma part, la direction m’a fait confiance pour la gestion et le développement aussi bien de Bulle que de Fribourg. Je vais donc être actif dans nos deux succursales fribourgeoises, mais avec une priorité pour Bulle dans un premier temps. » Peux-tu nous dire pourquoi les Bullois ont avantage à passer par DL MoneyPark pour leurs acquisitions immobilières ? Gilles : « Etant leader du courtage en prêt hypothécaire en Suisse, DL MoneyPark travaille avec plus d’une centaine de partenaires financiers dont des banques, des compagnies d’assurance et des caisses de pensions. Ainsi nous avons une large vision des produits mais aussi des critères d’octroi des établissements, afin de trouver le financement optimal pour nos clients. De plus, notre maîtrise approfondie des métiers de la banque, de la fiscalité et de la prévoyance nous permet de mettre en place des financements initiaux ou des renouvellements de prêt existants sur mesure afin de les optimiser au maximum. Nous nous occupons également de toutes les tâches administratives, que ce soit avec la banque, le notaire, les caisses de pensions, 3ème pilier, etc. Nos clients sont accompagnés de A à Z. » Quels sont tes qualités et atouts pour relever les nouveaux défis qui t’attendent ? Gilles : « Vrai fribourgeois d’origine et domicilié en Veveyse depuis de nombreuses années, j’ai déjà travaillé tant à Bulle que sur Fribourg et ai pu acquérir une certaine connaissance du marché immobilier régional. Après avoir travaillé 11 années dans les banques, j’ai rejoint le noyau de départ de DL en 2006. Mes connaissances me permettent d’accompagner nos clients tant privés que professionnels dans tous leurs projets, que ce soit de la résidence principale, des biens de rendement et des promotions immobilières. » Bertrand : « Quel plaisir de pouvoir retravailler dans cette belle région qu’est la Gruyère. C’est dans cette région que j’ai grandi, 4ème fils d’une fratrie de 5 enfants, et que j’ai naturellement créé mon tissu relationnel grâce à ma famille, mes parcours scolaires et footballistiques. J’ai analysé le marché immobilier bullois lors de mon travail de diplôme, ce qui m’a permis de comprendre de manière spécifique les tenants et aboutissants de ce marché à fort potentiel. De plus, depuis le début de cette année, je suis le président de l’Association fribourgeoise des employés de banque diplômés (AFRIEBAD). Cette association a pour but de promouvoir la formation bancaire et de cultiver entre les membres le sens de l’amitié et de la camaraderie ce qui me permet d’avoir des relations encore plus proches avec mes partenaires financiers. »

Deux nouveaux collaborateurs viennent renforcer les équipes de Vevey et de Neuchâtel

Fin octobre, nos équipes de Vevey et de Neuchâtel ont pu célébrer la fin des temps d’essai de Fabien Moura et de Jérôme Allemann, tous deux banquiers de formation. Présentations de les deux nouveaux collaborateurs.

Vevey

Deux nouveaux collaborateurs Fabien Moura a occupé le poste de conseiller clientèle privée avec spécialisation hypothécaire chez PostFinance SA pendant 8 ans. Détenteur du Brevet Fédéral de Conseiller financier IAF, Fabien apprécie tout particulièrement de voir les projets immobiliers de ses clients se concrétiser. Forger des solutions de toutes pièces, en sachant sortir du cadre, lui parait essentiel pour garantir le meilleur conseil, propre aux valeurs de DL MoneyPark. Il a rejoint notre équipe de Vevey, dirigée par Stéphane Stillavato, où il a retrouvé pas moins de deux de ces anciens collègues de PostFinance SA. Pour le contacter :fmo@d-l.ch | 021 977 10 18

Neuchâtel

Deux nouveaux collaborateurs Jérôme Allemann a débuté sa carrière à la Banque Coop, où il a officié en tant que conseiller à la clientèle privée puis conseiller à la clientèle hypothécaire. Pouvoir combiner les aspects fiscaux et de prévoyance à son métier initial, la banque, est une source de motivation dans son quotidien. Créer un lien de confiance avec le client, accompagner celui-ci de bout à bout dans cette étape de vie importante et disposer d’un éventail de partenaires lui permettant de personnaliser au plus haut point ses solutions sont autant de raisons qui l’ont poussé à rejoindre DL MoneyPark. Il a rejoint l’équipe de Michele Calabrese à Neuchâtel, qui grandit et compte aujourd’hui 7 membres. Pour le contacter :jal@d-l.ch | 032 858 10 18

Arthur Petit devient Responsable prévoyance Romandie !

Depuis le 1er novembre 2019, Arthur Petit a été nommé Responsable prévoyance, rôle nouvellement créé en Romandie. Au travers de ces quelques questions, nous lui laissons la parole pour se présenter et vous exposer sa vision de son nouveau challenge : 1. Quel est ton parcours professionnel ? Arthur Petit : « Après un début de carrière dans le Judo à laquelle j’ai dû renoncer à cause d’une grave blessure, j’ai officié en tant que militaire contractuel. J’ai ensuite été embauché chez Securitas et formé comme spécialiste garde armé et convoyeur de fonds. Parce que j’aime les challenges et les changements, c’est en 2011 que je prends un virage à 180° afin de rejoindre la Zurich Assurance pour me former dans les domaines de l’assurance et de la prévoyance. S’ensuivent trois ans chez deux autres géants de la branche. En juin 2016, j’ai commencé chez MoneyPark pour ma première expérience de conseiller financier spécialisé. C’est à ce moment que j’ai obtenu mon certificat d’intermédiaire en assurance. En janvier 2018, lors de la fusion avec DL, je suis resté dans le groupe et ai donc rejoint l’équipe de DL MoneyPark. Après avoir fait mes débuts à Lausanne, j’ai poursuivi à Nyon, où se trouvent mes racines, et amène aujourd’hui mon expertise pour conseiller de manière complète sur toutes les questions touchant au financement immobilier.  » 2. Comment définis-tu ton nouveau poste de Responsable prévoyance ? Arthur : « Ma nouvelle mission a plusieurs axes. Je serais tout d’abord amené à être un soutien pour nos spécialistes en matière d’assurance de prévoyance en les accompagnant en clientèle ou lors de la préparation des rendez-vous. Le but est d’être constamment à jour sur le marché de la prévoyance et des différents produits et d’harmoniser les connaissances sur les nouveaux partenaires du groupe MoneyPark. Un autre axe sera la formation. D’un côté, je participerai à la formation des nouveaux collaborateurs pour la connaissance des produits mais également pour la préparation des rendez-vous. Je devrais également organiser des séances de formation continue pour les plus anciens afin de mettre à jour leurs connaissances des produits et également les aider à optimiser leur production personnelle. De plus, je serai la personne de contact pour tous nos partenaires assurances ce qui permettra de faciliter la communication et, également, d’être la personne de référence en interne. Et finalement, je vais également m’occuper du développement du domaine assurance /prévoyance en Romandie, que ce soit en termes de recherche de produits et de solution ou en termes d’élaboration d’outils informatiques permettant de faciliter la vie des équipes. Ces nombreux axes font que je serai en étroite collaboration autant avec notre responsable de la formation qu’avec les responsables de succursales et interviendrais de manière horizontale à tous les niveaux. » 3. Quel est l’importance de ce nouveau rôle, Responsable prévoyance, pour l’avenir de DL MoneyPark et pour les clients ? Arthur : « Ce rôle est nouveau pour la Romandie mais il a déjà fait ses preuves du côté alémanique. Le créer en Romandie est un moyen de nous aider à atteindre les objectifs et ambitions fixés, notamment confirmer notre place d’acteur incontournable du marché. Selon moi c’est un rôle clé car il va permettre d’optimiser encore la qualité du conseil des équipes, ce qui est en atout pour les clients. C’est du gagnant – gagnant pour tout le monde. » 4. En te présentant, tu nous disais apprécier particulièrement les challenges. Qu’est ce qui te motive dans celui-ci ? Arthur : « Plusieurs aspects m’ont motivé ! Le premier étant qu’il s’agit d’un nouveau poste et qu’il y a donc tout à faire et à créer. Je me retrouve au départ de quelque chose de nouveau et c’est une occasion qui se présente rarement dans une vie. L’autre aspect, c’est de pouvoir soutenir mes collègues, les aider à performer. Depuis toujours, je suis quelqu’un qui aime s’investir, partager et donner aux autres. » 5. Quelles sont les clés qui vont te permettre de relever ce défi avec succès ? Arthur : « La clé principale va être dans la discussion, l’écoute et le partage. Je devrais collaborer étroitement avec les responsables de succursales et le responsable de la formation ainsi que savoir écouter les collaborateurs sur leurs besoins et trouver ensemble les solutions adéquates. Notre métier étant très indépendant, ce sera tout le challenge d’arriver à interagir avec les équipes en leur montrant que mon seul objectif est qu’ils réussissent les leurs. » 6. En quoi la prévoyance est-elle intimement liée au financement immobilier ? Arthur : « Devenir propriétaire, c’est le projet d’une vie ! Il est donc crucial de s’assurer que ce projet soit pérenne dans l’avenir quoi qu’il arrive. Plusieurs études démontrent qu’un nombre important de propriétaires arrivant à l’âge de la retraite doivent vendre leur bien. La prévoyance sert justement à éviter un maximum cela. L’étude de financement que nous remettons à nos clients est un document essentiel, qui permet de mettre en évidence une vision de l’avenir. Le but est de mettre en place le plus tôt possible différentes solutions permettant de prévenir également les impondérables de la vie. » 7. As-tu un dernier mot sur les nouveaux défis en matière de prévoyance sur le marché suisse ? Arthur : « La prévoyance en suisse va au-devant de grands changements. Depuis le rejet du paquet prévoyance 2020 le 24 septembre 2017, les politiciens se penchent sur des solutions pour faire évoluer le système actuel qui montre des signes de faiblesses. Entre un 1er pilier qui n’arrive pas à s’auto alimenter et un 2ème pilier qui redistribue de moins en moins, il est clairement crucial de se munir d’une prévoyance privée si l’on veut pouvoir bénéficier d’une retraite convenable. A ceci s’ajoute la question de savoir jusqu’à quand devrons-nous réellement travailler... Nous devons prochainement nous attendre à subir une nouvelle baisse des rentes du 2ème pilier étant donné que les syndicats et le patronat se sont récemment mis d’accord sur le principe même d’une descente du taux de conversion de la prévoyance professionnelle. Bien qu’il faille attendre le passage en votation populaire, ceci impliquerait forcément une perte. Ceci ajouté au fait que la prévoyance est devenue un sujet important pour les Suisses, le conseil en prévoyance devient primordial. Au vu des aspects techniques et sachant que tous les facteurs peuvent très rapidement changer, je recommande donc à ceux qui ne l’auraient pas encore fait d’établir une étude de leur situation de prévoyance. » Arthur Petit, Responsable prévoyance Romandie ape@d-l.ch +41 22 747 10 12

Le métier de conseiller en financement immobilier

Olivier Rousset, conseiller en financement immobilier, a rejoint notre équipe genevoise début mai. Nous lui avons demandé de partager, avec ses propres mots, ce que signifie le métier de conseiller en financement immobilier pour lui. "Notre métier consiste à conseiller de façon personnalisée chacun de nos clients et à trouver la meilleure solution de financement. Notre indépendance et le fait que nous travaillions avec de nombreux partenaires nous permettent d’avoir une vision globale du marché. Au-delà d’obtenir pour nos clients les meilleures conditions financières, nous accompagnons les porteurs de projet dans tous les aspects propres au financement immobilier. Nous apportons des conseils sur le volet fiscal, patrimonial et administratif en lien avec le projet immobilier. Le conseiller en financement immobilier intervient à différents moments du projet. Nous rencontrons parfois des clients au tout début du processus lorsqu’ils s’intéressent à leur potentiel d’achat et veulent en savoir davantage sur les règles de financement, les impacts fiscaux et patrimoniaux de leur projet immobilier. Nous pouvons alors les accompagner et les suivre pendant plusieurs mois avant qu’ils ne réalisent une acquisition. A l’opposé, nous avons parfois à faire à des personnes très aguerries qui font appel à nous lorsqu’ils ont déjà trouvé un bien et formulé une offre d’achat. Il peut alors s’écouler seulement quelques semaines entre la première rencontre et le déblocage des fonds chez le notaire. En tant que spécialiste des prêts hypothécaires, le conseiller a une très bonne connaissance du marché de l’immobilier, de la fiscalité, de l’assurance et maîtrise donc tous les aspects importants d’une acquisition immobilière. En apportant des conseils précis et neutres, nous permettons à nos clients de planifier au mieux leur financement immobilier, la préparation de leur retraite, mais aussi de réaliser des optimisations fiscales. Du fait des montants importants et des durées souvent longues des contrats signés, ces choix sont cruciaux et engageants. Il est important pour le client de pouvoir s’appuyer avec confiance sur le conseiller DL MoneyPark tout au long du projet. Ce que je préfère dans mon métier ? Rencontrer tous les jours de nouveaux clients, différents les uns des autres et les satisfaire dans les solutions, les conseils apportés et dans l’accompagnement réalisé tout au long de leur projet. J’apprécie également d'exercer un métier de spécialiste. J’aime maîtriser précisément les domaines dans lesquels j’apporte des conseils." Vous souhaitez plus d'informations sur notre métier ? Contactez Julia Bergaz, notre responsable RH ! jb@d-l.ch 021 348 10 05 Nous continuons à créer de nouveaux emplois malgré la situation difficile actuelle. Adressez-nous votre candidature dès maintenant.

DL MoneyPark à la Mud Day 2019 – Une belle ambiance boueuse !

Le 21 septembre dernier a eu lieu la Mud Day Swiss à Aigle ! C'est une épreuve extrême, hors du commun, mettant à l’épreuve les capacités physiques et mentales. Un parcours de 13 km et 22 obstacles inspirés des parcours du combattant : de l’eau, de l’électricité, de la glace mais surtout de la boue et du fun ! L’entraide et l’esprit d’équipe ont été indispensables pour pouvoir passer les obstacles et venir à bout de cette course. Un grand bravo à nos fiers(-ères) et courageux(-ses) collègues et à l'esprit de camaraderie dont vous avez fait preuve les uns avec les autres ! C'est aussi ça l'esprit DL MoneyPark ! Quelques photos souvenirs de la Mud Day et de quoi, peut-être, motiver la relève pour l'année prochaine...

Deux nouveaux collaborateurs pour Lausanne et Genève !

Fin juillet, ce sont deux nouveaux collaborateurs - Jonathan Aebi et Olivier Rousset - qui ont terminé avec succès leur temps d'essai ! Ces nouveaux collaborateurs viennent renforcer nos équipes de Lausanne et de Genève.

Lausanne

Après un apprentissage d’employé de commerce à la Banque Migros, Jonathan Aebi y est resté quelques mois en tant que conseiller à la clientèle privée. Il a ensuite rejoint la Raiffeisen où il a continué, pendant 3 ans, à développer ses compétences de conseiller à la clientèle privée. Jonathan a également passé son brevet fédéral de planificateur financier IAF tandis qu’il travaillait comme Senior Consultant et Team Leader chez Swiss Keys Management. Appréciant particulièrement de trouver les meilleures solutions pour ses clients et de les aider à réaliser leur rêve, Jonathan a rejoint l’équipe de Lausanne début mai.

Genève

Olivier Rousset a travaillé une dizaine d’année chez BNP Paribas, d’abord en tant que Chargé d’Affaires Professionnels avant d’occuper le poste de Chargé d’Affaires Entrepreneurs. Pendant ce temps, il a également passé son Master de conseiller bancaire clientèle de professionnels et un Master de Droit, Economie et Gestion. Grâce à ses compétences relationnelles, sa capacité d'analyse ainsi que ses connaissances de tous les aspects liés à une acquisition immobilière, Olivier est un nouvel atout pour notre succursale de Genève.

Nomination de Stéphane Stillavato comme responsable de la succursale de Vevey !

Depuis le 1er mai 2019, Stéphane Stillavato a été nommé nouveau responsable de succursale pour notre agence veveysanne. Après le récent déménagement dans de nouveaux locaux, Stéphane était le collaborateur tout indiqué pour prendre la tête de la succursale et amener une nouvelle dynamique. Au travers de ces quelques questions, nous lui laissons la parole pour se présenter et vous exposer sa vision de son nouveau challenge :
  1. Quelles sont les étapes principales de ton parcours professionnel ?

Stéphane Stillavato : « Après un apprentissage d’employé de commerce, un passage dans l’armée puis dans une fiduciaire, je me suis lancé en tant qu’indépendant dans le monde de la musique et de l’organisation d’événements, en Suisse  et à travers le monde. En 2006, un accident de VTT et la naissance de mon fils me poussent à quitter mes activités d’indépendant. L’occasion de revenir dans un monde professionnel plus classique avec un nouvel emploi de conseiller financier chez Axa, où j’ai eu l’occasion de faire passablement d’hypothèques et de prévoyance. Très attiré par le domaine du financement immobilier et quelque peu lassé « de perdre des affaires » lorsque des conseillers DL MoneyPark proposaient des meilleures solutions que les miennes (rires), j’ai finalement rejoint l'équipe début 2016. »
  1. Quels sont tes qualités et atouts pour relever les nouveaux défis qui t’attendent en tant que responsable de succursale ?

Stéphane Stillavato : « Mes expériences en tant qu’indépendant ainsi que les responsabilités que j’ai eues en tant que premier-lieutenant à l’armée m’ont permis de développer d’excellentes compétences d’entrepreneur et de leader d’équipe. Après quelques années à (ré-)apprendre les bases du métier, il m’a semblé naturel de postuler pour ce titre de responsable de succursale et mettre à profit de l’entreprise mes compétences dans la gestion d’une équipe. Depuis peu, DL MoneyPark a modifié le rôle du responsable de succursale qui est devenu bien plus attrayant qu’à l’époque. C’est un vrai rôle de manager où il y a autant la gestion du recrutement, une participation au marketing ainsi que le développement du réseau et des affaires. Par rapport à ce dernier point, j’ai l’avantage d’avoir, de par mon parcours, rencontré énormément de personnes qui font aujourd’hui partie des décideurs dans plusieurs entreprises de la région. »
  1. Comment vois-tu l’avenir de la succursale de Vevey ? Et plus généralement de l’entreprise dans son ensemble ?

Stéphane Stillavato : « Tout d’abord concernant la succursale de Vevey, nous venons de déménager dans des nouveaux bureaux, plus grands, plus beaux et très fonctionnels. Ceci a redonné une belle dynamique à l’équipe et nous avons désormais plus d’espaces pour recevoir aussi bien nos clients que nos partenaires. Nous pouvons également reprendre le recrutement car nous avons à présent de la place pour accueillir des nouveaux collaborateurs. En bref, je vois un très bon potentiel de développement pour notre succursale veveysanne, d’autant plus que nous avons une grande zone géographique à couvrir. Concernant l’entreprise en général maintenant, nous avons la chance d’être dans une société qui nous donne les moyens d’avancer. Il y a eu beaucoup de recrutement, pas seulement dans les équipes de conseillers, mais également dans les services IT, marketing, RH, etc. Cela nous permet de nous sentir soutenu dans les agences. La direction nous donne des objectifs mais surtout les moyens de les réaliser, ceci en toute transparence. D’un point de vue personnel, le soutien et la motivation transmis par la direction sont très motivants et ne peuvent que présager le meilleur pour l’avenir de la société. »
  1. Quelques mots sur tes passions et centre d’intérêt pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Stéphane Stillavato : « Je me qualifierai un peu d’extrémiste (rires). Je pratique surtout des sports extrêmes dont du ski, du VTT et du VTT de descente (d’ailleurs mes mains, mes genoux, ma tête en ont souvent fait les frais). La musique reste également une de mes grandes passions. Voyager fait partie intégrante de mon état d’esprit, encore plus depuis que mon fils est en âge de comprendre. Mon objectif est de lui faire découvrir le monde. En résumé, travailler à 100% et m’occuper de mon fils font que mes journées sont déjà bien occupées (rires). »
  1. Peux-tu nous dire pourquoi les veveysans ont avantage à passer par DL MoneyPark pour leurs acquisitions immobilières ?

Stéphane Stillavato : « On ne touche pas que les veveysans et la Riviera. Notre zone couvre également le Valais, ainsi que toute la Veveyse. En passant par DL MoneyPark, il y a tout d’abord un énorme gain de temps. Nous aidons nos clients à monter leur dossier et faisons les démarches auprès des prestataires à leur place. Nous proposons une solution et pas uniquement un produit (taux). Cela nous permet de vraiment défendre l’intérêt de notre client et lui proposer le financement le plus adapté à sa situation. Evidemment, les volumes que nous traitons auprès de certains prestataires nous permettent aussi d’obtenir des taux plus avantageux que le taux qu’un client pourrait obtenir par lui-même. Finalement, nous élaborons des stratégies fiscales à long terme. C’est souvent sur ces aspects que nos clients ont le moins de connaissances et sur lesquels les économies générées sont les plus importantes. Aujourd’hui, pour un investissement aussi important qu’un bien immobilier, passer par un spécialiste qui aura la capacité de prendre en compte tous les aspects du montage du dossier de financement est réellement avantageux, aussi bien pour le gain de temps que pour l’avantage financier. J’ai plus de peine à comprendre les gens qui ne viennent pas que ceux qui viennent (rires). »
  1. Quelques mots à propos de ton équipe ?

Stéphane Stillavato : « Nous avons Jacques Mazzola qui est chez DL MoneyPark depuis plus de 10 ans. Son expérience est très précieuse. Nous avons également 2 nouveaux collaborateurs - Fabrice Pasche et Kgomotso Sefolosha - depuis octobre 2018 et un futur collaborateur qui débutera en août de cette année. Cela fait une équipe relativement nouvelle pour laquelle je vais pouvoir mettre en place beaucoup de choses et profiter d’une belle dynamique. Il y a une très bonne énergie dans l’équipe ! Finalement, grâce aux talents de chacun, nous avons également une bonne réputation parmi les professionnels qui sont également nos partenaires et cela nous permet de travailler dans d’excellentes conditions. Un dernier mot pour Amandine Seitz qui est une collaboratrice « hors pair » et qui a accepté un nouveau challenge au sein du siège lausannois de notre société. Une perte pour l’agence de Vevey, mais un grand plus pour DL MoneyPark. [caption id="attachment_14709" align="aligncenter" width="300"] De gauche à droite : Fabrice Pasche, Kgomotso Sefolosha, Stéphane Stillavato, Amandine Seitz et Jacques Mazzola[/caption]

Notre équipe de Lausanne se renforce !

Ce mois-ci, ce ne sont pas moins de 5 collaborateurs qui ont terminé avec succès leur temps d'essai! L'équipe de conseillères et conseillers se trouve renforcée de deux nouveaux spécialistes. La team administration a quant à elle accueilli 3 nouvelles collaboratrices afin de développer les équipes RH, accueil et marketing.

Lausanne

Après un passage de 6 ans au sein de la BCV et sa formation d’Economiste d’entreprise HES, Alain Cottier a rejoint Swiss Life puis Sparta Group en qualité de conseiller en prévoyance. Alliant donc de l’expérience tant dans le domaine bancaire que celui de l’assurance, Alain a toutes les cartes en main pour accompagner ses clients tout au long de leur projet d'acquisition. Il a rejoint l’équipe de Lausanne et met à profit toute son expertise du monde immobilier ainsi que sa grande aisance dans les contacts humains.
Immergé dans le domaine bancaire depuis plus de 20 ans, David Conde a une longue expérience en tant que conseiller. Breveté fédéral IAF en 2017, il est également expert aux examens du Diplôme IAF et du Brevet fédéral de planificateur financier. Après 8 ans chez PostFinance en tant que Conseiller à la clientèle privée et au bénéfice d'une spécialisation en financement, il a lui aussi rejoint notre équipe lausannoise et a déjà pu démontrer de solides compétences.
Après un bref passage dans la vente, Angela Pinto s’est tournée vers le domaine des Ressources Humaines afin de mettre en avant ses compétences relationnelles et gagner en proximité et soutien vis-à-vis de ses collègues. Après une première expérience de presque 5 ans au Beau-Rivage Palace, elle suit actuellement les cours menant à l'obtention du Brevet Fédéral en Ressources Humaines. Angela a donc rejoint le back-office de DL MoneyPark en tant qu’Assistante RH, en apportant son expérience et ses idées dans les projets à mettre en place.
Employée de commerce de métier, Malika Rime a pu développer ses compétences d’accueil et de gestion administrative dans une grande structure suisse en qualité d’Adjointe au service clientèle, puis dans une école privée réputée dans le centre lausannois en tant qu’Assistante de direction. Grâce à son dynamisme et sa bonne humeur, Malika est déjà un pilier dans l’accueil de nos clients, aussi bien par téléphone que dans nos locaux de Lausanne, tout en gérant également diverses tâches administratives.
Au bénéfice d’une formation de médiamaticienne et d’une spécialisation dans l’événementiel, Davina Carrel est pourvue d'une grande expérience dans le domaine du marketing ainsi qu’un solide bagage en informatique et en graphisme. C’est donc en qualité d’Assistante Marketing et Communication que Davina a rejoint le back-office de DL MoneyPark afin de participer à l’expansion de l’image de l’entreprise aussi bien dans la presse que sur le web.

Des nouveaux locaux pour notre succursale de Vevey !

Depuis le 15 avril, notre succursale de Vevey a déménagé pour des bureaux plus grands et plus proches de la gare. Amandine Seitz, Jacques Mazzola, Stéphane Stillavato, Kgomotso Sefolosha ainsi que Fabrice Pasche forment à eux cinq une équipe complémentaire et soudée, forte des parcours variés de ses membres et de leur expertise commune. Ils accueilleront donc dès à présent leurs clients à l'adresse suivante :

Rue de la Clergère 1 1800 Vevey

Le salon de l’immobilier neuchâtelois est de retour pour sa 9ème édition !

Du 1er au 5 mai prochain, les patinoires du Littoral accueilleront à nouveau la manifestation durant 5 jours d’effervescence. Tandis que le stand n°20 s’apprête à revêtir les couleurs de DL MoneyPark. Pour sa 9ème année consécutive, le salon est toujours un rendez-vous incontournable pour les propriétaires neuchâtelois de longue date ou en devenir. Si celui-ci vous est encore inconnu, petit tour de la situation avec notre équipe de conseillers :

Le salon de l’immobilier de Neuchâtel, c’est pour qui ?

Noël Lameiras : « L’immobilier est un domaine très vaste et le SINE permet d’accéder sur un même site à différents services et corps de métiers, ce qui le rend intéressant pour tout le monde. Son ambiance, sa convivialité et son emplacement donnent envie d’y faire un tour que ce soit par curiosité ou par intérêt. »

Comment expliquer ce succès qui perdure après toutes ces années ?

Michele Calabrese : « Plusieurs ingrédients sont nécessaires pour pérenniser une telle manifestation, dont notamment un marché immobilier soutenu ou l’état d’esprit des neuchâtelois qui aiment se retrouver lors de ce type de rendez-vous. Il faut saluer également le travail des organisateurs qui font preuve d’originalité pour se renouveler et ne pas tomber dans une certaine monotonie. Preuve en est cette année encore avec les différentes animations culinaires et la présence de grands chefs prestigieux, sans oublier les activités annexes qui gravitent autour du SINE. »

Le vrai plus de la manifestation ?

Gilles Sandoz : « C’est l’occasion de trouver tous les acteurs de l’immobilier neuchâtelois au même endroit, que ce soit des courtiers en immobilier pour la recherche de son bien, des artisans pour divers travaux d’aménagements et bien entendu DL MoneyPark pour s’assurer immédiatement de sa capacité de financement, le tout dans une ambiance professionnelle et détendue. Le salon est un vrai accélérateur de projet. »

En tant qu’exposants, qu’attendez-vous de cette édition ?

Flavio Barone : « L’important pour un rendez-vous comme celui du SINE est de créer des contacts, répondre aux attentes des visiteurs, appuyer notre présence sur le marché local et démontrer que nous sommes présents et disponibles. »

Un dernier mot pour convaincre les Neuchâtelois de faire le déplacement ?

Michele Calabrese : « Contrairement à une loterie où le hasard est de mise, toute l’équipe de DL MoneyPark Neuchâtel vous attend avec plaisir pour vous prouver qu’un bon conseil en financement ne laisse précisément pas de place au hasard (et, accessoirement, pour partager un moment convivial en votre compagnie). »

Vous souhaitez nous rencontrer pour discuter de votre projet ?

Remplissez le formulaire ci-dessous et recevez vos invitations personnelles par voie postale.
No img

Encore une nouvelle année record pour MoneyPark

MoneyPark, le plus grand spécialiste hypothécaire indépendant de Suisse, a accordé plus de deux milliards de francs en hypothèques en 2018 et enregistré en même temps une augmentation de son effectif d’une soixantaine de collaborateurs pour arriver à un total de 180 employés. Fondée en 2012, l’entreprise renforce ainsi sa position actuelle de numéro 4 sur le marché hypothécaire suisse. Avec son modèle d’affaires unique composé de conseils personnalisés, de plus de 100 prestataires et des meilleures conditions dans toute la Suisse, MoneyPark aide les acheteurs et les propriétaires à obtenir la meilleure hypothèque, aussi bien pour les immeubles d’habitation que pour les immeubles de rendement. «Nous sommes très heureux de la confiance des Suisses à l’égard de nos services et des besoins en service de conseil hypothécaire indépendant et hautement professionnel qui augmentent d’année en année», se réjouit Stefan Heitmann, CEO et fondateur de MoneyPark, en commentant la forte croissance. Au cours de l’exercice 2018, plus de 10’000 propriétaires et acheteurs d’immeubles d’habitation et d’immeubles de rendement se sont tournés vers MoneyPark. «Le volume des hypothèques ainsi placées dépasse largement la barre des deux milliards de francs», ajoute S. Heitmann aux chiffres du résultat annuel. La part de MoneyPark dans la croissance du marché hypothécaire suisse, l’un des plus grand au monde, dépasse désormais les 5%. Au total, MoneyPark gère aujourd’hui un portefeuille hypothécaire de plus de dix milliards de francs dans toute la Suisse et a accompagné quelque 80’000 clients depuis la fondation de l’entreprise. «En outre, l’année sous revue a de nouveau été marquée par une forte augmentation du chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente et le début du nouvel exercice s’avère extrêmement prometteur», a ajouté S. Heitmann.

Employeur attractif

MoneyPark séduit également de par ses qualités d’employeur. Au cours de l’année 2018, une soixantaine de nouveaux collaborateurs ont été recrutés dans toute la Suisse, ce qui porte l’effectif total à 181 collaborateurs à fin 2018. Un autre record dans l’histoire encore jeune de l’entreprise. MoneyPark confirme ainsi sans équivoque la stratégie de croissance qu’il a engagée et la poursuit cette année. Il y a actuellement plus de 20 postes vacants à pourvoir. «Nous recherchons des experts hypothécaires et de prévoyance qualifiés et très motivés sur différents sites dans toute la Suisse», confirme S. Heitmann. «Nous sommes une alternative très attrayante pour les banquiers qui veulent fournir des conseils indépendants couplés à un support technique de haut niveau.»

La numérisation combinée à une forte expansion du réseau d’agences

MoneyPark associe la numérisation au conseil personnalisé. La plate-forme hypothécaire la plus avancée technologiquement en Suisse est utilisée pour le traitement des procédures, mais les conseils sont toujours fournis en personne et sur place. «Nous sommes convaincus de cette combinaison. Des conseils personnels, complets et indépendants sont indispensables, surtout pour cette étape importante qu’est l’achat d’une propriété», explique S. Heitmann à propos de sa stratégie d’expansion. Alors que le réseau d’agences des banques affiche une tendance à la baisse, MoneyPark connaît une croissance régulière. Cinq autres agences ont été ouvertes au cours de l’exercice 2018. Avec des succursales à Coire, Wil, Olten, Lugano et Fribourg, MoneyPark est désormais encore plus proche de ses clients et compte 29 sites dans toute la Suisse. «D’autres implantations suivront. Nous avançons lentement, mais sûrement», déclare S. Heitmann avec confiance.

Chaque mois, de nouveaux spécialistes rejoignent nos équipes !

Plus grand réseau indépendant de courtage hypothécaire en Suisse romande, DL MoneyPark ne cesse de grandir et d'engager de nouveaux conseillères et conseillers. C'est avec grand plaisir que nous avons récemment accueilli 4 nouveaux collaborateurs que nous vous présentons ci-dessous : 

Genève

Issue d’une formation commerciale au sein de la Banque Cantonale de Genève, Sonia Ben Saad y travaillera plus de 7 ans en qualité de Conseillère clientèle. Se spécialisant en financement, elle prend ensuite les responsabilités d’adjointe responsable d’agence en 2016. Fin 2017, elle décide de prendre un congé sabbatique et faire un séjour linguistique à Sidney en Australie. C’est en novembre 2018 que notre succursale de Genève a eu le plaisir d'accueillir Sonia dans son équipe.
Après un Master en géographie, Eric Zuppiger change de voie en 1997 et fait ses premières armes au sein d’UBS à Genève où il se spécialise dans le crédit hypothécaire. Toujours dans la cité de Calvin, il travaille près de 16 ans à la Raiffeisen. Durant cette période, il évolue en qualité de suppléant au responsable des crédits, responsable d’agence, puis de conseiller clientèle entreprise. Eric, de même que sa nouvelle collègue Sonia, rejoignent donc notre succursale DL MoneyPark à Genève afin de renforcer l'équipe.

Nyon

Durant plus de 25 ans, Sandra Barrile a gravi les échelons au sein de Credit Suisse SA. Commençant par un apprentissage au sein de la Banque Populaire Suisse (qui a ensuite rejoint le CS en 1993), Sandra a pris plusieurs casquettes au fil des années. Elle a notamment été conseillère clients universels, cheffe de team, conseillère à la clientèle privée Affluent, puis finalement, experte hypothécaire clientèle privée. En rejoignant DL MoneyPark à Nyon, elle permettra à ses clients de bénéficier de sa large expérience professionnelle, ses compétences personnelles et son expertise.

Fribourg

C'est en tant qu'apprenti qu'Alexandre Pachoud a commencé en 1991 à l’UBS. Il a ensuite évolué pendant plus de 22 ans dans le domaine financier à Neuchâtel, Genève et Vevey. Après un crochet en tant qu’entrepreneur, il rejoint la Generali Assurances en 2016 en qualité de conseiller en assurances et prévoyances. De plus, en 2000, il a obtenu son diplôme d'économiste d'entreprise HES. Alexandre a rejoint le trio fribourgeois fin 2018 et est apprécié aussi bien pour ses compétences et sa disponibilité que pour son naturel ouvert et réfléchi.

Chez DL, on les recrute dès le plus jeune âge! #JOM

Qu’elle soit acrobate ou une grande artiste, un matheux ou un footeux, nos 4 jeunes ont pu passer un moment privilégié tant avec notre direction que notre administration, que nos conseillers et nos informaticiens. On vous envoie le contrat dans 20 ans !
Claude Capt

Une décennie de conseil chez DL !

10 ans de collaboration, ça peut paraitre long par les temps qui courent. Mais quand on aime, on ne compte pas. Arrivé en 2008 alors que la SA n’avait que deux années d’existence, Claude Capt, conseiller en financement immobilier chez DL, revient aujourd’hui sur ces 10 années écoulées. Claude, tu fêtes tes 10 années de boîte, félicitations ! Revenons un peu en arrière ; comment as-tu atterri chez DL ? Mon arrivée chez DEFFERRARD & LANZ SA s’est faite un peu par hasard. J’avais envoyé une demande de renouvellement de prêt via le site internet et, comme je travaillais pour une société de courtage à l’époque, Stéphane Lanz avait pris en main ma demande afin de s’assurer que je n’étais pas là à des fins d’espionnage industriel (ndlr : sourire). Au final, après un rendez-vous très sympathique, cela s’est terminé par la signature d’un contrat… de travail ! C’était il y a 10 ans maintenant… À quoi ressemblait DL à cette époque ? Nous étions basés au WTC dans un bureau d’une centaine de m2 avec deux salles pour recevoir nos clients et 4-5 places de travail. Fabrice Lanz jonglait entre la comptabilité et la gestion administrative de la société. Stéphan Mischler développait les premiers partenariats avec les courtiers immobiliers. Les 2 Stéphane (ndlr : Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz) s’occupaient du développement de la société, des affaires à haut potentiel, de la rédaction de nos chroniques immobilières et apprenaient à gérer des collaborateurs de toutes provenances amenant des bagages professionnels divers et variés. Une salle de 8 places suffisait pour nos séances hebdomadaires. Les échanges étaient directs et francs et chacun donnait du sien pour faire avancer le schmilblick. Depuis, DL a connu de belles évolutions, tant au niveau de son expansion géographique qu’en termes d’effectif. A contrario, qu’est ce qui n’a pas changé ? Notre rôle a toujours été et est d’analyser les situations qui nous sont présentées et d’aller chercher sur le marché hypothécaire la solution de financement la plus judicieuse. Les prix d’achat des biens immobiliers, les normes de financement, l’offre hypothécaire, etc. : tout ça a bien évidemment évolué mais notre rôle reste d’aider les clients à sélectionner les meilleures offres en fonction de leurs situations et objectifs. Et toi, as-tu changé ta manière d’aborder le métier ? Non, le besoin des clients est toujours similaire et, si ce n’est le fait que les outils à disposition se sont développés, l’accompagnement dont bénéficient nos clients reste le même. C’est toujours et encore un réel plaisir de prendre au vol des situations spécifiques et d’aider les clients à s’y retrouver pour réaliser leur rêve d’acquisition immobilière. Les aider à éviter les embûches qui existent régulièrement sur ce chemin reste un objectif très important. La complexité de certaines situations est souvent résolue par les excellents contacts et collaborations dont nous bénéficions avec tous nos partenaires financiers. Parfois, un simple coup de fil permet d’éviter bien des tracas. L’expérience permet aussi de se focaliser sur ce qui est important pour les clients et, ainsi, leur permettre de comprendre tous les enjeux et prendre les bonnes décisions au final. Quel bilan tires-tu de ces 10 années de collaboration ? Je ne pense pas avoir de bilan à tirer spécifiquement. Simplement me dire que les 10 années suivantes seront sûrement aussi agréables, quand on a cette chance d’avoir si régulièrement ce sentiment de participer à la réalisation d’un rêve. Donc, tu es bel et bien reparti pour 10 ans ? Sans même me poser la question ! Pour terminer, un conseil à donner aux nouveaux et futurs conseillers DL ? Just do it !

Changement à la tête de notre succursale de Nyon

Le 1er juillet, Jonathan Naegeli a été nommé responsable de la succursale de Nyon. A 29 ans, il est désormais le plus jeune de nos chefs de team et a toutes les cartes en main pour exceller dans sa nouvelle fonction. Suite à la décision de Giovanni Mastroianni de voguer vers d’autres horizons, Jonathan s’est naturellement profilé comme le successeur idéal de notre collaborateur sortant à ce poste clé. Arrivé dans la société début 2016, le jeune banquier de formation avait rapidement fait preuve d’une grande maturité et d’un talent manifeste dans l’exercice de son métier. Armé d’une indéfectible volonté d’instaurer un esprit fort et soudé au sein de l’équipe, il n’en fallait pas plus pour que celui-ci se voie confier les clés de l’agence, en toute sérénité. Présentation en 6 questions. 1 - En quoi consiste ton nouveau rôle ? Jonathan Naegeli : « Dans cette fonction, il me faut mettre l’accent sur différents axes. 1. Promouvoir et développer l’image de la société et plus particulièrement de la succursale. Pour ce faire : acquérir de nouvelles relations d’affaires tout en soignant nos partenaires actuels. 2. Accompagner et soutenir mes collègues afin qu’ils s’épanouissent dans leur fonction et leur travail quotidien, pour que tous ensemble nous atteignons les buts fixés. Une chose est certaine, il est pour moi crucial d’être présent et disponible pour mes collaborateurs. 3. Veiller au bon fonctionnement général de la succursale. Ces trois points convergent finalement vers un but commun : faire prospérer la succursale.  » 2 - Ce qui te fait te lever le matin ? J.N. : « Un réveil (ndlr : rires). Plus sérieusement ; m’améliorer constamment, être meilleur que la veille. Je suis d’un naturel ambitieux, j’aime acquérir de nouvelles compétences et connaissances. Atteindre les buts que je me suis fixés, c’est ce qui me fait avancer. De plus, j’aime mon travail! Ce qui est pour moi essentiel et, de ce fait, rend considérablement  plus agréables les lundis matins...» 3 - Si tu devais résumer l'esprit DL ? J.N. : «  C’est une entreprise qui, malgré sa fulgurante évolution, a su garder son esprit de petite PME familiale. Venant de la banque, j’ai tout de suite ressenti cette différence et j’ai pu voir à quel point cela avait un impact important et positif sur tous les employés. Pour résumer, c’est une grande famille de gens professionnels et extrêmement compétents. Notre métier étant prenant et le rythme de travail soutenu, j’ai également apprécié me rendre compte que tout le monde savait lâcher la pression et s'amuser quand il le fallait. DL fait en sorte que ses employés se sentent bien et cela se ressent tant en interne que dans l’excellent travail que fournit l’ensemble des collaborateurs. » 4 - Ton ressenti concernant l’avenir de l’entreprise ? J.N. : « Je le perçois radieux! Nous avons tous les atouts pour poursuivre notre évolution et notre croissance. De plus, notre intégration dans le groupe MoneyPark nous a ouvert une multitude de nouvelles possibilités. En effet, notre CEO, Stefan Heitmann, a pour objectif de révolutionner le marché hypothécaire suisse et nous allons tous œuvrer ensemble dans cette direction. Je suis donc très confiant et positif. Nous avons également énormément de parts de marché à gagner car, contrairement à un pays comme le Royaume-Uni où la plupart des transactions immobilières transitent d'ores et déjà par des courtiers en financement, le pourcentage d’acquéreurs sollicitant l’aide d’intermédiaires est encore passablement faible en Suisse. Nous avons donc de belles perspectives d'avenir. » 5 - Ce qui te passionne dans la vie ? J.N. : « J’apprécie beaucoup les activités en plein air, particulièrement celles de glisse. Je pratique donc beaucoup de ski en hiver et pour ce qui est de mes hobbies estivaux, je me suis récemment passionné pour le kitesurf. J’ai tout de suite apprécié cette sensation de liberté. Le fait de naviguer à la seule force du vent est incroyable. C’est également un sport qui vous permet de visiter le monde ; il est aisé de concilier voyage, découverte et kitesurf. » 6 - Ta devise ? J.N. : « Question compliquée! J’en ai plusieurs en tête mais je citerai Einstein : " La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre " ou encore Michel-Ange : " Le plus grand danger qui nous guette n’est pas de viser un but trop élevé et de le manquer, mais plutôt de choisir une cible trop modeste et de l’atteindre. " »

Notre équipe de spécialistes s’agrandit!

Continuellement à la recherche de talents pour renforcer nos équipes, nous célébrons l’arrivée de 3 nouveaux collaborateurs chez DL ; notre nouvelle conseillère sur Nyon, Mélany Businger et nos deux conseillers lausannois, Giuseppe D’Agostaro et Léo Richard , que nous vous présentons aujourd’hui. Melany Businger s’est formée au sein de la BCV et est diplômée d’un CFC voie élargie, obtenu en 2010. Au gré de ses expériences, elle a constaté que le financement immobilier s’est rapidement trouvé être sa préférence parmi les différents domaines de la banque et a donc intégré le service hypothécaire durant 2 ans, parallèlement à l’obtention d’une maturité commerciale professionnelle bilingue. Par la suite, Melany a entamé une nouvelle aventure en Australie puis en Angleterre qui lui a permis de certifier son niveau d’anglais. Dès son retour en 2013, elle intègre UBS et gère l’entier d’un portefeuille clientèle, développant ainsi ses compétences en matière de planification financière. L’équipe DL de Nyon a accueilli Melany le 1er mars 2018 et bénéficie depuis de la qualité de son travail et de ses connaissances de la région qui est chère à son cœur. Travailler chez DL lui permet aujourd’hui d’allier le conseil hypothécaire, fiscal et en prévoyance tout en conservant le contact humain qu’elle apprécie tout particulièrement. *** Après un premier stage chez Retraites Populaires, Léo Richard (à droite sur la photo) débute sa carrière à la BCV en tant que stagiaire maturant et, dès 2015, comme assistant conseiller PME. En parallèle de son activité professionnelle, Léo souhaite se former et débute un Bachelor en économie d’entreprise à la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion d’Yverdon qu’il terminera à l’été 2019. Doté d’un esprit ambitieux et compétitif, aiguisé par la pratique du football semi-professionnelle, Léo est un passionné des chiffres et affectionne particulièrement le monde économique. En février 2018, il rejoint l’équipe de Lausanne et montre une motivation sans faille à trouver les solutions les plus adaptées à chaque situation. Son ouverture d’esprit, son caractère déterminé et son aisance relationnelle sont autant de qualité qu’il met au service de chaque client afin que ces derniers acquièrent le bien de leur rêve dans les meilleures conditions possibles. *** Ses premiers pas dans la finance, Giuseppe D’Agostaro (à gauche sur la photo) les réalise au sein d’une société établie dans la région genevoise. Il y acquiert les bases du conseil et les connaissances nécessaires au suivi des clients, qu’il perfectionne au sein de la BCV de 2001 à 2006 en tant que conseiller à la clientèle. Après une parenthèse de 2 ans comme indépendant dans le financement immobilier en France, il rejoint la Banque Migros en 2008 au sein de laquelle il va confirmer ses acquis en obtenant son brevet fédéral de planificateur financier en 2015. Ainsi, il y offre alors un conseil complet et de grande qualité dans les domaines du financement hypothécaire, de la fiscalité et de la prévoyance. Giuseppe a rejoint notre siège lausannois le 1er février 2018 au sein duquel il met quotidiennement, ses compétences, son humour et son dynamisme au service de ses clients et collègues, qui le remercient de son humeur égale et sa positivité sans faille.
No img

DL MoneyPark offre désormais ses services sur Fribourg

Depuis le 1er juin, DL compte une succursale supplémentaire pour accueillir ses clients, en terres fribourgeoises. Dès lors, le groupe MoneyPark, dont DL fait partie, dénombre 28 succursales et parfait son déploiement géographique, conformément à sa stratégie de proximité. A la tête de la nouvelle agence, Gilles Defferrard (à droite sur la photo), ancien responsable et instigateur du développement de DL à Vevey, est tout naturellement désigné pour mener celle-ci vers le même succès. Avec son agence sise au Boulevard de Pérolles 2 du chef-lieu fribourgeois, DL offre aux propriétaires et futurs propriétaires du canton un accès direct à ses services. En 2013 déjà, DL avait ouvert une première agence sur le canton. Comme le rappelle Stéphan Mischler (à gauche sur la photo), directeur de DL : « Malgré des débuts prometteurs, l’aventure s’était terminée après deux ans, en raison du départ successif de deux collaborateurs couplé à la difficulté de recruter des conseillers possédant les compétences pointues qui font le succès de nos activités. Notre décision de fermer l’agence avait été empreinte de notre volonté de garantir un niveau de qualité de prestation de services optimal ». Le retour en terres fribourgeoises est donc un évènement particulièrement réjouissant pour DL, qui réinvestit une région de cœur avec à sa tête un collaborateur confirmé à qui la société voue une pleine confiance. Un responsable de succursale tout désigné pour développer l’agence Après plus de 11 années passées dans plusieurs grandes banques, Gilles Defferrard arrive chez DL en 2006. La société compte alors 5 collaborateurs répartis dans 2 agences et a la volonté de s’étendre, notamment sur la Riviera vaudoise. En 2008, la mission lui est alors confiée et il passera 4 années à la tête de la succursale veveysane qu’il se plait à développer avec réussite, avant de se lancer à son compte via la création et la commercialisation d’un logiciel informatique destiné aux propriétaires de biens de rendement. Pour finalement choisir de reprendre part à l’aventure DL : « Ma décision de rejoindre la société est principalement issue du beau challenge que la réouverture de Fribourg représente au vu des moyens et avantages d’aujourd’hui, tels que notre notoriété croissante et notre statut d’acteur de poids sur le marché suisse depuis la fusion avec MoneyPark. De plus, grâce à notre ancienneté et notre volume d’affaires toujours grandissant, les relations avec les établissements financiers se sont également fortifiées et tant la vitesse de traitement des dossiers que l’éventail de solutions pour nos clients ont été impactés positivement. » commente Gilles Defferrard, en renchérissant que l’aspect humain a aussi eu un rôle central dans sa décision : « Retrouver des anciens collègues et faire connaissance avec les autres faisait partie de mes attentes. L’ambiance est professionnelle mais très détendue et agréable, de multiples amitiés s’y créant, ceci grâce au management ouvert de la direction. Je suis enthousiaste à l’idée de retravailler également avec nos différents partenaires financiers et immobiliers avec qui nous avons toujours une relation privilégiée. » Le collaborateur « de retour au bercail » confie encore avoir été impressionné par les évolutions informatiques qui permettent d’alléger considérablement les tâches administratives et ainsi de consacrer davantage de temps aux clients et à leurs projets. Bien que la méthodologie DL, quant à elle, n’ait pas changé : « Le fil rouge créé en 2006 est toujours suivi et appliqué, ce qui démontre sa qualité » assure non sans une pointe de fierté celui qui a fait partie du premier noyau de collaborateurs DL. Fribourgeois d’origine « à 100% », tel qu’il le revendique lui-même, et au bénéfice de plus de 20 ans d’activité professionnelle sur la partie francophone du canton, nul doute qu’il saura mettre à profit ses atouts indéniables pour mener à bien sa mission. Dès septembre, un second spécialiste hypothécaire en la personne de Charles Dessibourg, 28 ans d’expérience bancaire à son actif, rejoindra la succursale. Un mois plus tard, c’est Bertrand Ropraz, jeune conseiller formé à la BCF qui complétera l’équipe. Pour Stéphan Mischler, DL devrait trouver sans trop de peine sa place sur le marché fribourgeois : « Notre ambition est de faire bénéficier de notre expérience et des meilleurs produits présents sur le marché hypothécaire à un maximum de propriétaires. Pour la clientèle fribourgeoise, nous représentons une solution nouvelle et une alternative solide face au conseil bancaire traditionnel. Grâce à nos plus de 90 partenaires et notre neutralité, c’est une vue d’ensemble transparente du marché que nous lui offrons. » assure-t-il. Un marché attractif Le marché immobilier fribourgeois regorge d’intérêt pour le groupe qui y voit un potentiel de développement important. « Il reste énormément à faire dans le canton de Fribourg, canton qui compte toujours plus de propriétaires grâce à des prix plus favorables que dans les cantons voisins. D’ailleurs, passablement de nouveaux acquéreurs décident de passer la frontière pour venir s’y établir, notamment des Vaudois et des Neuchâtelois. » explique Gilles Defferrard. En outre, le marché actuel est intéressant du fait que les loyers restent très élevés par rapport aux charges financières d’un propriétaire, de par les taux d’intérêt toujours très bas et tenant compte des avantages fiscaux y relatifs. Selon le spécialiste, tout dépend de la région mais les prix ont plutôt tendance à baisser grâce à l’afflux de biens immobiliers mis en vente sur le marché : « Un gros avantage du canton de Fribourg est que les prix peuvent varier passablement entre une ville et un village juste à côté, ce qui laisse un vaste choix aux acquéreurs. » renchérit-il. Concernant l’avenir du groupe, le nouveau responsable fribourgeois se montre plutôt serein : « Le groupe MoneyPark a comme volonté stratégique l’accroissement de son volume hypothécaire afin d’améliorer continuellement les conditions obtenues pour ses clients. Dans le même but, il vise également à diversifier son panel de solutions : en plus des banques et des compagnies d’assurance, le groupe met également en place, via la start-up Finovo acquise en début d’année, une plateforme permettant aux caisses de pensions et autres investisseurs de proposer des financements hypothécaires à des taux plus que favorables. Au vu de toutes les synergies déjà créées et de celles à venir, je suis confiant sur les belles opportunités qui devraient continuer à se présenter, tant pour le groupe que pour les propriétaires immobiliers suisses. » conclut-il.

Léo Richard

"DL m’a offert la possibilité de concilier mes études supérieures (HEIG-VD) avec un métier passionnant. Le contact avec les clients et les différents partenaires me permet de m’enrichir personnellement. C’est une réelle opportunité pour moi d’avoir pu rejoindre une entreprise indépendante, ambitieuse et créative telle que DL. Guider et accompagner chacun de mes clients afin qu’ils puissent acquérir le bien de leur rêve dans les meilleures conditions rend ce métier des plus motivants."

Bienvenue à nos collègues !

Depuis sa fusion avec MoneyPark, DL s’est vu dotée de nombreux nouveaux partenaires financiers, et avec eux, un choix et des solutions encore plus vastes pour ses clients. Mais pas seulement. Au sein de son organisation, elle a aussi accueilli de nouveaux collaborateurs, tout droit arrivés des bureaux lausannois de MoneyPark. Conformément à la division stratégique de sa zone d’action (MoneyPark officiant en Suisse allemande et au Tessin et DL en Suisse romande), c’est en effet tout naturellement que MoneyPark Lausanne et ses collaborateurs ont intégrés DL. Ainsi, Arthur Petit (à gauche sur la photo) est venu apporter son soutien à l’équipe en place sur Nyon, tandis que Léo Journet et  Adis Pohara (au centre et à droite) ont rejoint notre succursale genevoise. Présentations.
Après des débuts professionnels dans le corps militaire suisse puis dans la sécurité, Arthur Petit entame une reconversion et se forme au sein de la Zurich Assurance. Après 2 ans auprès d’Allianz Suisse, il se spécialise en tant que conseiller prévoyance et patrimoine pour AXA Winterthur. Voulant donner un nouveau dynamisme à sa carrière, il décide de rejoindre MoneyPark en 2016 à Lausanne en tant que conseiller hypothécaire et spécialiste prévoyance, puis au sein de DL dès le 1er janvier 2018 suite à la fusion des deux entités. En parallèle de sa profession, Arthur a eu à cœur de se former et de développer ses compétences. Ainsi, il obtient son diplôme d’intermédiaire en assurance AFA en 2017 et délivre depuis de précieux conseils à notre clientèle nyonnaise. L’équipe en place et ses collègues se réjouissent des beaux moments à venir et lui souhaitent pleins succès pour sa carrière au sein du groupe.
Avec plus de 6 ans passés dans le domaine bancaire, Léo Journet a acquis, au fil de ses expériences, de très bonnes compétences, tant en matière d’assurance qu’en matière de fiscalité et de banque. Diplômé d’un Master en finance, Léo débute son parcours chez LCL en France voisine où il exerce la fonction de conseiller patrimonial, puis de responsable d’agence durant plus de 3 ans. C’est avec la pratique du conseil auprès de la clientèle suisse et frontalière qu’il décide de se réorienter dans le conseil hypothécaire. En été 2017, il rejoint la jeune société MoneyPark à Lausanne où il se spécialise dans le domaine du financement hypothécaire et de la fiscalité en Suisse. Léo y développe ses qualités relationnelles et techniques auprès de ses clients et de ses partenaires financiers. Le 1er janvier 2018, Léo rejoint l’équipe de DL à Genève. De nature enthousiaste, Léo accompagne ses clients dans leurs projets de vie et les soutient dans toutes les étapes si importantes du processus.
Fort de 7 années à officier en qualité de courtier indépendant, Adis Pohara a débuté sa carrière en Suisse au sein de la succursale lausannoise de MoneyPark en 2016. Il a eu la responsabilité du développement de cette première agence sur le sol romand et de la mise en place d’une équipe performante, qu’il chapeautait tout en assurant la gestion de son portefeuille client avec succès. Suite à la fusion, Adis a intégré notre équipe de Genève en décembre 2017, afin de renforcer et dynamiser encore une succursale en constante évolution. Grâce à sa capacité d’adaptation et son empathie, il est un atout non-négligeable à la bonne croissance du groupe, qui apprécie l’engouement et la proactivité dont il fait part au quotidien.

Le SINE 2018 démarre ce mercredi !

Pour la 8ème année consécutive, le salon de l’immobilier neuchâtelois s’apprête à ouvrir ses portes. Parmi ses partenaires officiels de la première heure, DL officiera en tant qu’exposant durant la manifestation qui se tiendra à nouveau aux Patinoires du Littoral de Neuchâtel. Michele Calabrese (à droite sur la photo), responsable de l’agence, est fin prêt à vivre l’effervescence de ces 5 jours intenses, avec un enthousiasme inaltéré. Rencontre. Qu’attendez-vous de cette 8ème édition ? « Pour notre équipe, le SINE représente une formidable opportunité de renforcer les liens avec les différents professionnels de l’immobilier présents, de développer de nouveaux partenariats et bien sûr de nous offrir une belle visibilité vis-à-vis des futurs acquéreurs et des propriétaires. Beaucoup de visiteurs font une halte à notre stand sur recommandation de leurs amis ou connaissances ; on se rend compte que notre agence de Neuchâtel, implantée depuis 2009, jouit aujourd’hui d’une belle notoriété. Afin d’entretenir cette proximité avec les neuchâtelois et s’impliquer dans le tissus économique local, être présents nous semble capital. Le salon est par ailleurs la bonne occasion de prendre la température, de déceler les tendances de l’évolution de l’immobilier neuchâtelois et environs auprès des différents acteurs.» Que viennent chercher les visiteurs qui s’adressent à vous ? « Les visiteurs désireux de passer le cap, qui sont aux prémices de leur chemin vers l’accession à la propriété, nous approchent pour découvrir leur potentiel d’achat. En effet, il est préférable de commencer par cette étape pour pouvoir ensuite se diriger vers des biens accessibles, sans désillusion.  Certains font toutefois la démarche inverse et nous accostent avec un bien en vue pour connaitre la faisabilité de leur projet et pouvoir aller de l’avant. Quant aux propriétaires, ceux-ci viennent nous consulter au sujet de leur renouvellement futur et discuter des démarches à entreprendre. » Concernant cette catégorie de visiteurs, quand est-il judicieux de se soucier de son renouvellement d’hypothèque ? « Il est préférable de s’en préoccuper au plus tard une année avant. En effet, il faut savoir qu’on est en mesure de traiter des renouvellements jusqu’à 2 voire 3 ans à l’avance, moyennant un coût de réservation évidemment. Vu le contexte économique actuel, s’en soucier maintenant en vaut vraiment la peine. A noter que le renouvellement d’hypothèque n’est pas qu’une affaire de taux d’intérêt : il est surtout l’occasion de s’enquérir s’il est possible d'optimiser tant sa fiscalité que sa prévoyance et d’augmenter le montant du prêt pour dégager des liquidités. Les manières d’utiliser ces fonds sont variées: diminution de vos impôts, achat d’une résidence secondaire ou d’un bien de rendement, amélioration de votre retraite, exécution de travaux, donation à vos enfants pour leur permettre de devenir propriétaires à leur tour… » Qu’en est-il de l’évolution des taux de ce début d’année ? « Les taux hypothécaires ont connu une belle envolée en ce début d’année mais sont depuis un peu redescendus, avant de se stabiliser pour un temps à un niveau légèrement supérieur à avant l’évolution. Mais preuve de leur extrême volatilité ; voilà quelques jours que ceux-ci semblent remonter en flèche. Après des années d’un calme plat, on sent que la tendance pencherait plus en faveur d’une hausse qu’une baisse. D’une part car il serait difficile de descendre plus bas, d’autre part car si les taux ne s’envolent pas en ce moment, c’est dû à l’incertitude politique ambiante qui règne dans le monde actuellement. Même si nous ne possédons pas de boule de cristal, nous ne pourrions donc que conseiller à nos clients de bloquer leur taux dès à présent dans la mesure du possible, plutôt que de prendre le risque d’attendre. » Et dans une démarche d’acquisition immobilière, quelle va être la plus-value de DL ? « Lorsque l'on décide de devenir propriétaire, le premier réflexe est bien souvent de se tourner vers sa banque. Suite au soulagement d’avoir obtenu l’accord de financement, en cas d’octroi du prêt, une question reviendra toujours à l’esprit : « Suis-je certain d’avoir obtenu le meilleur financement possible ? » . Et en effet, comment le savoir ? Le taux obtenu est un élément facilement comparable mais, cependant, il n’est que la pointe de l’iceberg tant la fiscalité et la prévoyance prennent une place prépondérante dans la solution de financement. Or, bien des établissements financiers aujourd’hui ne considèrent pas à valeur égale ces trois paramètres. A contrario, dans le cas d’un refus de la banque, là aussi DL a sa carte à jouer par sa connaissance approfondie des différentes conditions d’octroi, des forces et faiblesses des acteurs du marché et de la marge de manœuvre propre à chaque établissement qui lui indiquera auprès de qui soumettre un dossier atypique ou délicat. DL a le double avantage de posséder une vision globale du marché, comprenant l’accès aux meilleures conditions, mais aussi une connaissance parfaite de son domaine d’expertise, lui permettant de mettre en place des stratégies financières sur-mesure et à long terme. Sans compter qu’une structure neutre comme DL n’a pas à « vendre » tel ou tel produit bancaire ou d’assurance et qu’elle peut se focaliser intégralement sur ses clients et leurs situations personnelles, besoins et projets de vie. » Pour conclure, quelles sont les nouveautés du côté de DL ? « Sur Neuchâtel, l’équipe s’agrandit. Nous accueillons cet été un nouveau conseiller et sommes toujours à la recherche de renforts. Notre métier qui regroupe banque, assurance et fiscalité étant particulier, voire unique, il nous est difficile de recruter des spécialistes aguerris cumulant ces trois savoir-faire. Aussi, nous préférons maîtriser notre croissance et accueillir uniquement des conseillers senior à même de garantir une qualité de service irréprochable. En parallèle, nous avons commencé à mettre au concours des postes de conseillers junior qui bénéficieront d’une formation propre à notre activité. Autre évènement cette année ; nous déménageons courant juin à la Rue du Seyon 2, en plein cœur de la Place Pury. Difficile de rêver meilleur emplacement. Et comme vous en avez sûrement eu vent, le grand changement pour la société a été son acquisition par le groupe MoneyPark, l’été dernier. Nous voyons d’un bon œil cette appartenance car elle signifie de nombreux nouveaux partenaires (ndlr. Le groupe compte plus de 90 partenaires financiers), des possibilités plus vastes et un service toujours plus complet et personnalisé. Sans compter qu’aujourd’hui, avec la fusion des deux entités, nous ne sommes plus leader romand mais national. Une situation qui offre de belles opportunités à notre société, à nos collaborateurs et plus que jamais à nos clients. »

Une nouvelle équipe dirigeante pour DL MoneyPark

Dès le 1er avril 2018, DL MoneyPark (ex-DL) sera dirigée par Stéphan Mischler, Directeur opérationnel, Patrick Donzel, Directeur informatique et développement, et Fabrice Lanz, Directeur financier. La nouvelle équipe succède à Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz, les deux fondateurs de DL, qui quitteront au 31 mars 2018 la direction de la société qu’ils avaient fondée en 2006, puis cédée à MoneyPark l’été dernier. Au nom de l’ensemble des collaborateurs de DL MoneyPark et de toute la direction, Stéphan Mischler commente : « Nous remercions Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz pour tout ce qu’ils ont réalisé au cours de ces années. Grâce à leurs qualités d’entrepreneurs visionnaires, ils ont fait de DL le leader du courtage hypothécaire en Suisse romande, puis, à travers la fusion de DL avec MoneyPark, ont contribué à la création du plus grand groupe suisse dans ce domaine. Grâce à eux, DL MoneyPark est aujourd’hui idéalement positionnée pour poursuivre une croissance soutenue. » Stefan Heitmann, le CEO et fondateur de MoneyPark, ajoute : « Comme prévu au moment du rachat de DL et conformément à la volonté de ses deux fondateurs, Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz nous quittent après avoir assuré la bonne intégration de DL dans la nouvelle structure ainsi créée. Je les remercie profondément d’avoir su constituer l’équipe de professionnels talentueux que représente DL MoneyPark et leur fais part de ma sincère admiration pour le parcours accompli, tout en leur souhaitant bon vent pour la suite de leur vie d’entrepreneurs. Quant à la nouvelle équipe dirigeante, il faut souligner qu’elle  totalise plus de 30 ans d’expérience chez DL, dont la moitié à des postes de direction. Autant dire que la transition se fera ainsi en douceur, dans la continuité et le respect des valeurs de l’entreprise. »

Présentation de nos collaborateurs : Amélia Bonvin et Marcos Pereiro

Economiste bancaire diplômée ES, Amélia Bonvin a fait ses armes auprès du Credit Suisse et a endossé le rôle de Specialist Credit Junior Private Client pendant plusieurs années. Afin de développer ses compétences, elle a ensuite rejoint le segment Entrepreneurs & Executives en qualité d’Assistant Relationship Manager puis Junior Relationship Manager Affluent dans la région de Lausanne.

Amélia a rejoint notre équipe lausannoise le 1er septembre 2017 et peut depuis mettre en pratique ses connaissances acquises lors de ses diverses expériences, en associant sa flexibilité et son sens des responsabilités.

En parallèle, Amélia interviendra dès la rentrée 2018 auprès de l’USPI pour dispenser les cours sur le financement immobilier menant au Brevet Fédéral d’Expert en estimations immobilières.

***

Après son stage allround auprès de l’UBS, Marcos Pereiro a officié au sein de la succursale de Renens en qualité de Conseiller à la clientèle, puis s’est perfectionné au sein du Crédit Agricole next bank.

D’excellente organisation et d’un dynamisme certain, il a validé ses acquis en obtenant le diplôme d’Economiste bancaire ES en 2014 et s’est depuis appliqué à délivrer un conseil de très grande qualité.

Ayant développé de solides compétences dans les domaines hypothécaires, de la prévoyance et de la fiscalité, Marcos a par la suite tenté l’aventure indépendante avant de rejoindre notre siège lausannois le 1er septembre 2017, où il s’est rapidement intégré et apporte une plus-value incontestable à ses clients.

DL & MoneyPark : un premier cap franchi ensemble!

Depuis leur fusion en juillet dernier, DL et MoneyPark ont donné naissance au plus grand groupe de courtage indépendant de Suisse. Pour son premier bilan à fin 2017, le nouveau groupe peut annoncer qu’il a négocié un peu plus de CHF 2 milliards de prêts hypothécaires qui se répartissent à peu près également entre les 2 sociétés. A son actif, le groupe comptabilise un volume de 8 milliards de prêts hypothécaires sous gestion. Stefan Heitmann, CEO et fondateur de MoneyPark, l’assure : « il ne s’agit là que d’une étape intermédiaire dans la croissance du groupe, notre objectif étant de convaincre plus d’acheteurs des avantages d’un conseil indépendant ». Une nouvelle équipe dirigeante pour DL Le 31 mars prochain, Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz, les 2 fondateurs de DL, quitteront la direction de la société, après presque 15 ans d’aventures communes à sa tête. L’ensemble des collaborateurs de DL et la Direction de MoneyPark les remercient du fond du cœur pour tout ce qu’ils ont réalisé au cours de ces années. Et nous leur disons qu’ils peuvent être fiers d’avoir, grâce à leurs qualités d’entrepreneurs visionnaires, contribué à la constitution du plus grand groupe de courtage hypothécaire de Suisse. Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite et les assurons que nous aurons toujours plaisir à partager avec eux le verre de l’amitié. La nouvelle équipe de direction de DL est aujourd’hui composée de Stéphan Mischler, Directeur opérationnel, Patrick Donzel, Directeur informatique et développement, et Fabrice Lanz, Directeur financier. Notons que cette nouvelle direction n’est en fait pas si nouvelle que ça puisqu’elle totalise 30 ans d’expérience chez DL, dont la moitié à des postes de direction. Celle-ci devrait assurer une transition en douceur, dans la continuité et le respect des valeurs de la société. Cette nouvelle équipe aura la chance de pouvoir compter sur la direction de MoneyPark, Stefan Heitmann en tête, pour la soutenir dans sa mission. Création d’un département formation  Pour accélérer notre croissance et réussir l’intégration de nos nouveaux collaborateurs, un département formation a vu le jour en début d’année. Gilles Ogay, notre coordinateur de formation au bénéfice d’une expérience de 5 ans comme conseiller chez DL, a décidé de partager ses connaissances du prêt hypothécaire mais aussi sa grande expertise des assurances et de la fiscalité. Il aura à cœur de faciliter l’intégration de conseillers expérimentés comme celle de nos futurs conseillers juniors qui bénéficieront d’une formation de plusieurs mois au sein de ce nouveau service.

Le Témoignage de Barbara Widmer-Piguet, Conseillère chez DL MoneyPark

https://youtu.be/7mo_N6k1GpM Vous êtes un spécialiste du financement hypothécaire et souhaitez donner un nouvel élan à votre carrière ? Nous vous proposons un travail varié et passionnant, un modèle de rémunération simple et transparent offrant confort et motivation. Nous continuons à créer de nouveaux emplois malgré la situation difficile actuelle. Adressez-nous votre candidature dès maintenant.
No img

MoneyPark acquiert finovo, le spécialiste hypothécaire pour les caisses de pension

MoneyPark acquiert avec effet immédiat 100% de la société Finovo SA et étoffe ainsi son département « Clients professionnels et institutionnels » récemment créé. La start-up zurichoise finovo est spécialisée dans l’administration d’hypothèques et permet aux caisses de pension d’utiliser les hypothèques en tant que classe d’actifs, sans frais opérationnels. Grâce à ce rapprochement avec MoneyPark, le principal courtier indépendant de prêts immobiliers en Suisse, avec plus de 25 filiales et 130 employés, le dynamique secteur du courtage hypothécaire pour les caisses de pension va se développer fortement sur l’ensemble de la Suisse. MoneyPark, le principal courtier indépendant de prêts immobiliers en Suisse, avec plus de 2 milliards de Francs suisses d’hypothèques placées en 2017, étoffe son département « Clients professionnels et institutionnels » récemment créé et acquiert avec effet immédiat le prestataire de services et spécialiste hypothécaire. Le prix d’achat n’est pas divulgué. L’ensemble des employés ainsi que le portefeuille clients de finovo sont conservés et le courtage hypothécaire pour les caisses de pension va continuer à être au cœur de l’activité de la société. « Nous désirons faciliter autant que possible l’accès pour les caisses de pensions à la classe d’actifs que sont les hypothèques en Suisse et nous proposons dès à présent, de manière unique en Suisse pour le marché des caisses de pension, l’ensemble de la palette de services, du placement, grâce à nos filiales commerciales, à l’administration clé en main. » explique Stefan Heitmann, fondateur et CEO de Moneypark. De plus en plus de caisses de pension se lancent, du fait de l’attractivité du produit hypothécaire sur le marché hypothécaire. Cependant, les clients institutionnels sont exigeants et demandent en plus d’un réseau commercial existant, une expertise certaine dans le domaine des services et de l’administration des portefeuilles hypothécaires. Créée en 2016, La Startup finovo gère, grâce à sa propre plateforme de gestion développée en interne, l’ensemble des processus opérationnels relatifs aux hypothèques et permet ainsi aux caisses de pension de toute taille ainsi qu’aux fondations de placement d’accéder aisément aux hypothèques en tant que nouvelle classe d’actifs. Finovo et MoneyPark couvrent désormais conjointement l’ensemble de la chaîne de création de valeur hypothécaire Au  cours  des  deux  années  écoulées depuis  sa  création, finovo  a  déjà  pu acquérir plusieurs prestigieuses caisses de pension. « Avec MoneyPark, nos clients ont un accès direct à la plus importante plateforme indépendante de courtage hypothécaire en Suisse. Ainsi, pouvons-nous satisfaire bien plus rapidement et de manière beaucoup plus flexible les objectifs d’investissement de nos clients » précise Christian Stöckli, fondateur et membre du conseil d’administration de finovo. Pour MoneyPark, deux aspects ont été essentiels dans cette transaction : Une équipe de spécialistes hypothécaires extrêmement qualifiés et motivés autour des 3 fondateurs et anciens talents de la Banque cantonale de Zürich, Christian Stöckli, Roger Plüss et Martin Diethelm, ainsi que la solution technologique que finovo a développé pour l’administration des hypothèques. « Nous connectons immédiatement la technologie avancée de la plateforme de conseil de MoneyPark avec la plateforme administrative  de  finovo.  Pour  la  première  fois,  l’ensemble  des  processus  hypothécaires  sont disponibles pour nos clients, au sein d’une solution multi-parties, accessibles par le biais de tous les canaux » commente Stefan Heitmann, CEO et fondateur de MoneyPark.

Study case N°1 – Une solution sur mesure pour concrétiser un rêve!

Le job de conseiller(ère) chez DL est loin d’être un long fleuve tranquille et souvent chargé en émotion. C’est bien là tout son intérêt pour nos collaborateurs qui doivent exercer leur créativité pour trouver les meilleures solutions pour leurs clients. Voici l’une de ces aventures du quotidien, racontée par Dimitri Cassard, responsable de succursale à Lausanne.  « Le premier contact avec mes clients a lieu en août 2017. J’apprends qu’il s’agit d’une famille qui vient de signer un acte de vente à terme. Ceux-ci m’expliquent que le bien est un appartement situé à Pully de 147m2, dont le prix de vente est de CHF 1'310'000 auquel il convient d’ajouter CHF 80'000 de travaux. Mes clients avaient déjà reçu un accord de principe de leur banque pour financer CHF 1'140'000, soit 83% du prix d’achat, incluant le financement de 60% du coût des travaux. Dans ce montage, tous leurs fonds propres étaient investis. Le taux proposé était 1.60% à 10 ans. Le problème de ce montage est que mes clients se retrouvent sans cash et ne peuvent réaliser les travaux nécessaires car ils ne sont pas financés entièrement par la banque. Trois jours après notre première entrevue, nous nous rencontrons à nouveau et je me réjouis de leur soumettre ma proposition : un établissement partenaire a accepté de financer le bien à hauteur de 90% moyennant un nantissement LPP. De plus le montant total des travaux est inclus dans le prêt. Ainsi, la famille conserve CHF 105'000.- de cash et, cerise sur le gâteau, la banque leur propose un taux de 1.22% sur 10 ans ! La bonne nouvelle ne s’arrête pas là: avant leur décision d’acheter, les clients vivaient dans un appartement de 82m2 à Lausanne avec leurs deux enfants en bas âge, appartement dont Madame est propriétaire. Tenant compte du nouveau prêt et de la mise en location de cet appartement, leurs charges mensuelles liées aux deux biens baissent de CHF 300, alors que la surface habitable de leur résidence principale double presque ! L’opération s’avère donc plus qu’intéressante! Pour ce qui est de leurs CHF 105'000 de liquidités « sauvegardées », nous avons mis en place le plan suivant : les époux ont reversé CHF 30’000 dans leurs caisses de pension respectives. Ils continueront à faire de même ces prochaines année à raison de CHF 10’000 par personne et par an. Tenant compte de leur taux marginal d’imposition de 35%, le versement initial leur a fait économiser CHF 10’500 d’impôts sur le revenu pour l’année 2017. Ces versements additionnels continueront à leur amener un avantage fiscal de CHF 7’000 par an. »
No img

DL & MoneyPark – un nouveau logo pour un mariage idéal

Vous avez certainement eu vent de la nouvelle en ce début d’été: DL et MoneyPark ne font plus qu’un. L’occasion de faire le point sur les conséquences de cette décision. Premièrement, la fusion permet au conseil indépendant de se hisser à un tout autre niveau et de se positionner comme une alternative certaine et reconnue au conseil en financement immobilier traditionnel. Un groupe d'envergure nationale est ainsi né tout comme le plus grand réseau indépendant de courtage hypothécaire en Suisse. Pour nos clients, cela signifie davantage de partenaires financiers et donc naturellement un éventail de solutions encore plus large. D’un point de vue stratégique, MoneyPark continuera de se développer en Suisse alémanique et au Tessin, tandis que DL aura le champ libre sur son territoire de prédilection, la Romandie. Pour DL, le rapprochement avec MoneyPark s'est fait naturellement : à la recherche d'un partenaire qui lui insufflerait un nouvel élan pour assurer et accélérer son développement, MoneyPark s'est profilé comme le partenaire idéal par sa complémentarité et son dynamisme. En interne, DL et MoneyPark travaillent d’ores et déjà activement pour consolider leur vision et valeurs communes et développer leurs forces respectives. Affirmation de notre volonté de rapprochement; DL arbore désormais un nouveau logo. Quant aux structures internes de DL, rien ne change:  sa raison sociale et son implantation ne sont pas modifiées. Ses collaborateurs ne sont pas touchés et toute la direction demeure à son poste. En bref, nous nous réjouissons de toutes ces nouvelles perspectives: la technologie visionnaire de la Fintech qu’est MoneyPark alliée aux hautes compétences de nos conseillers financiers laisse présager un bel avenir commun.
MoneyPark AG der grösste unabhängige Hypothekarvermittler der Schweiz. hat 4,21 von 5 Sternen 88 Bewertungen auf ProvenExpert.com