Rentabiliser au maximum ses capitaux de prévoyance

MoneyPark : conseil à propos de la prévoyance

Profitez d'un conseil indépendant et personnalisé dans nos agences ou confortablement depuis la maison par visioconférence.

Demander conseil

En plaçant son argent dans des produits de prévoyance, on veut maximiser son rendement. La prévoyance étatique et professionnelle ne garantissent même pas des taux supérieurs à l’inflation. En revanche, le troisième pilier propose encore des perspectives intactes.

En principe, un plus grand potentiel au niveau du rendement comporte toujours un risque de diminution du capital. Il convient donc d’éviter toute spéculation excessive en plaçant intelligemment son argent. Les placements à long terme proposent des rendements plus élevés et comportent moins de risques. Pour maximiser son profit, on peut réaliser des avantages fiscaux en effectuant des paiements dans le troisième pilier et en planifiant intelligemment le retrait de son capital, surtout en ce qui concerne la prévoyance liée.

Vorsorge plus

Bien replacer l’argent qu’on gagne

Le troisième pilier sert surtout à combler la lacune entre le dernier salaire et la retraite du premier et du deuxième pilier. Il convient donc de définir clairement le montant souhaité pour la retraite pour pouvoir planifier les mesures à prendre. Le capital supplémentaire disponible peut faire l’objet de placements avec plus de risques, qui peuvent fournir un rendement plus important.

Il y a un grand nombre de produits au choix pour le troisième pilier, les salariés pouvant investir dans des produits épargne classiques ainsi que dans des obligations, actions ou assurances. Par ailleurs, il y a des produits qui combinent des plans épargne classiques et des actions, les clients effectuant des paiements réguliers sur un compte épargne pendant une durée définie, en profitant des intérêts. Une partie de ce capital est placée dans des fonds de placement qui promettent un rendement attractif notamment sur de longues durées.

Gagner de l’argent avec des assurances liées à des fonds

Les assurances-vie mixtes sont peu rentables actuellement en raison du niveau bas des taux d’intérêt. Les assurances liées à des fonds combinent une assurance-vie classique avec le potentiel de différentes actions. Souvent, elles garantissent un certain capital en cas de vie, en plaçant le reste dans des fonds de placement qui proposent un meilleur rendement. Le rapport entre les deux parties est adapté régulièrement en fonction des cotisations versées, des cours des actions et des coûts attendus.

Réduire la charge fiscale avec une stratégie de prévoyance intelligente

C’est en particulier le pilier 3a (prévoyance liée) qui rend possible une importante diminution de la charge fiscale. Les paiements dans le troisième pilier peuvent être déduits du revenu imposable jusqu’au plafond légal. La législation prévoit une distinction entre ceux qui effectuent des versements dans le deuxième pilier et ceux qui ne le font pas, le plafond pour ces derniers étant nettement plus élevé. L’Office fédéral des assurances sociales redéfinit chaque année les plafonds. Pour en savoir plus sur le pilier 3a et les plafonds légaux, consultez notre article.

Si l’on organise de manière intelligente ses comptes 3a, il est possible de réduire considérablement sa charge fiscale pendant plusieurs années quand on retire le capital. Pour réaliser cet avantage, il faut répartir ses retraits sur plusieurs années et casser la progressivité au niveau de l’impôt sur le revenu. Consultez notre article pour plus d’informations sur le troisième pilier et les versements.

Les conseillers MoneyPark créent avec vous un plan de prévoyance équilibré entre rendement potentiel et risques. Nous prenons en considération votre vie privée et professionnelle et nous vous montrons les meilleures options pour optimiser le rendement.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

LIBOR-Hypothèque à partir de 0,56%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 1,18%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0,69%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.