La prévoyance liée crée des sécurités

Conseil hypothécaire MoneyPark

Profitez d'un conseil indépendant et personnalisé dans nos agences ou confortablement depuis la maison par visioconférence.

Demander conseil

La prévoyance liée fait partie du troisième pilier du système de prévoyance suisse et sert à maintenir son niveau de vie à la retraite, en sachant que le premier et deuxième pilier n’assurent que 60 pour cent du salaire. Avec un salaire élevé, la lacune devient considérable et doit être comblée par des fonds de prévoyance individuelle. On distingue le pilier 3a (prévoyance liée) et le pilier 3b (prévoyance libre).

Gebundene Vorsorge

Avantages fiscaux de la prévoyance liée

Pour stimuler l’épargne, l’Etat suisse offre des avantages fiscaux à ceux qui effectuent des paiements dans le pilier 3a à travers la déductibilité de ces versements du revenu imposable, les intérêts étant par ailleurs exonérés d’impôts. Le plafond légal pour les versements dans le pilier 3a évolue constamment, voici les chiffres pour 2015 :


  • CHF 6'768 pour tous les salariés ou indépendants faisant des paiements dans le deuxième pilier (caisse de pension)
  • CHF 33'840 ou 20 pour cent du revenu net pour les indépendants sans caisse de pension

Pour tout versement excédant ces montants, on ne profite plus des avantages fiscaux de la prévoyance liée. Le capital supplémentaire du pilier 3b, couramment appelé prévoyance libre, peut être retiré selon les conditions contractuelles du produit respectif.

Retirer le capital de sa prévoyance liée

Le capital versé dans le pilier 3a est uniquement destiné à la prévoyance et ne peut être retiré que 5 ans avant et après l'âge ordinaire de la retraite. A part cela, certains scénarios permettent de retirer le capital de la prévoyance liée
plus tôt :


  • En quittant définitivement la Suisse
  • Pour financer un bien immobilier qu’on habite soi-même, celui-ci étant également une sorte de prévoyance
  • En commençant une activité professionnelle indépendante, en sachant que le capital doit être retiré au plus tard 1 an après le début de cette activité
  • Pour un rachat de cotisations du deuxième pilier
  • Lors du décès d’une personne, les héritiers ont droit à son capital de prévoyance liée
  • Quand la personne en question bénéficie d’une rente d’invalidité de l’AI

Prévoyance liée : types de placements et produits

L’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) détermine les produits de prévoyance autorisés dans le cadre du pilier 3a et établit les règles concernant leur fonctionnement, les risques qui peuvent être pris et les rendements attendus. En principe, il s’agit de produits de moyenne durée et de longue durée proposés par des banques et aussi par des assurances, les banques proposant des comptes de prévoyance, des papiers-valeur et des produits structurés à capital garanti.

Les produits des assureurs combinent normalement la couverture de risque avec l’épargne prévoyance, en couvrant invalidité, incapacité de gain et décès avec des polices de prévoyance traditionnelles ou liées à des fonds. En ce qui concerne les conditions de paiement, les banques se montrent plus flexibles que les assurances, ces dernières imposant des règles strictes et subissant des pertes en cas de non-paiement.

Un conseil indépendant pour la meilleure prévoyance

Les conseillers MoneyPark créent avec vous votre plan de financement pour la prévoyance liée, en fonction de vos besoins et de votre situation financière. Ainsi, vous connaîtrez en détail les différents produits et prestataires. Nous vous proposons une analyse détaillée des possibilités de rendement, des risques et des avantages fiscaux à réaliser. Pour avoir une première idée, vous pouvez utiliser notre calculateur pilier 3a.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

LIBOR-Hypothèque à partir de 0,56%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 1,18%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0,69%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.