Rente ou capital – quel est le meilleur choix pour moi ?

Conseil prévoyance MoneyPark

Profitez de conseils indépendants et transparents dans l'une de nos agences ou par téléphone.

Demander conseil

Actuellement, un quart des fonds des ménages suisses se trouve chez les caisses de pension. Par conséquent, le deuxième pilier est pour bon nombre de Suisses non seulement la réserve la plus importante à part leur propre bien immobilier, mais aussi la source de revenus la plus importante après la retraite. Une raison : un Suisse sur trois n’effectue aucune prévoyance individuelle à travers le troisième pilier, mais se fie à la prévoyance étatique et professionnelle. Il est donc d’autant plus important d’optimiser les retraits de ses fonds du deuxième pilier en fonction de sa situation individuelle en ce qui concerne les dates ainsi que les avantages fiscaux réalisés. Vous avez la possibilité de retirer au moins une partie de vos fonds de prévoyance sous forme de capital, le plafond dépend du règlement de la caisse de pension en question.

Par ailleurs : Souvent, vous devez prendre votre décision en faveur ou contre le retrait sous forme de capital au plus tard 3 ans avant que vous preniez votre retraite. Il convient de commencer tôt à planifier sa retraite pour trouver une solution qui s’adapte aux souhaits personnels et à la situation individuelle du futur retraité, puisque la réponse à la question « rente ou capital » est définitive.

Hypothekarzinsentwicklung

Les questions qui vous aident à prendre une décision

Puisque votre situation personnelle, vos attentes, objectifs et besoins concernant la retraite influent fortement sur la « bonne décision », il est utile de se poser préalablement une série de questions qui peuvent guider votre choix. Votre conseiller regardera ces questions en détail avec vous et effectuera une hiérarchisation. Souvent, le résultat oscille entre les deux choix
« rente » ou « capital », avec des arguments en faveur de l’un et de l’autre. Dans un tel cas, une combinaison rente-capital peut être un compromis approprié.


  • Avez-vous des enfants ou un partenaire/conjoint que vous souhaitez protéger ?
  • Comment évalueriez-vous votre état de santé et celui de vos proches ?
  • Quel est le rendement que vous pourriez réaliser avec des placements alternatifs ?
  • Quel est votre niveau de connaissance en ce qui concerne les investissements et quelle est votre réaction en cas de fluctuations ?
  • Quel est le montant des versements attendus de la part de la caisse de pension ? (taux de conversion et situation financière de la caisse de pension)
  • Combien d’impôts paieriez-vous lors d’un retrait de capital là où vous habitez ?
  • Y a-t-il des investissements considérables en perspective comme une rénovation de votre maison etc ?

Quels sont les arguments en faveur du capital ?

  • Souvent, vous pouvez réaliser des avantages fiscaux en optant pour le « capital », car, au contraire de la rente, ce dernier ne doit être déclaré qu’une seule fois, à un taux réduit. Ensuite, le capital fait partie de votre fortune.
  • Le capital restant peut être transmis à des proches pour les protéger.
  • Au contraire de la rente, le capital propose plus de flexibilité et de liberté quand il s’agit de faire des placements ou des achats.

Quels sont les arguments en faveur de la rente ?

  • Avec une espérance de vie qui s’élève à 83 ans en moyenne, une rente mensuelle est souvent rentable grâce aux taux de conversion qui restent favorables.
  • La caisse de pension se charge de la gestion de patrimoine et vous verse une rente jusqu’à la fin de votre vie qui constitue pour vous un revenu régulier qui n’est pas soumis à des risques comme les fluctuations ou les pertes de capital.
  • En retirant vos fonds sous forme de « capital », vous devez vous-même effectuer des placements, ce qui devient un véritable défi, notamment face aux taux historiquement bas.

Conclusion : C’est votre situation individuelle qui décide

Pour bon nombre d’assurés, un compromis entre « rente » et « capital » peut être la bonne décision qui comporte une certaine flexibilité et en même temps la sécurité en raison d’un revenu régulier jusqu’à la fin de leur vie. Encore doit-on être conscient de sa situation individuelle et réfléchir aux critères qui sont importants. Nos experts analysent avec vous votre situation actuelle pour faire en sorte que vous puissiez réaliser vos rêves à la retraite.

Demandez conseil

A propos de MoneyPark

MoneyPark est spécialisé dans le conseil indépendant à propos des hypothèques et des produits de prévoyance ainsi que dans la gestion de patrimoine. MoneyPark ne propose aucun produit financier « maison », et propose à ses clients en revanche un maximum de choix, un conseil indépendant et une possibilité de souscription immédiate. Le conseil individuel s’effectue soit dans une filiale MoneyPark soit via des outils de conseil en ligne.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

Libor-Hypothèque à partir de 0.52%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 0.59%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0.52%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.