Hypothèque SWAP : une option qui coûte moins cher mais comporte des risques

Conseil hypothécaire MoneyPark

Profitez d'un conseil indépendant et personnalisé dans nos agences ou confortablement depuis la maison par visioconférence.

Demander conseil

Pour financer un bien immobilier, une hypothèque s’impose dans la plupart des cas. Dans le contexte actuel, des hypothèques à taux fixe sur de longues durées sont particulièrement intéressantes. Pour se protéger contre une augmentation soudaine des taux, les hypothèques SWAP sont une option intéressante, qui ne s’applique pourtant pas à tous les cas. Prenez rendez-vous avec MoneyPark, nous analyserons avec vous votre situation.

Hypothekarzinsentwicklung

Quel est le fonctionnement d’une hypothèque SWAP ?

En principe, il s’agit d’une hypothèque LIBOR, le taux d’intérêt suivant le LIBOR (London Interbank Offered Rate), taux de base du marché monétaire. La durée est fixée entre 2 et 5 ans, avec une adaptation en fonction du taux de référence tous les 3 à 6 mois, en prenant en compte une marge bénéficiaire pour la banque. Comparé à des hypothèques à taux fixe sur de longues durées, les hypothèques LIBOR à court terme sont souvent meilleur marché, en comportant un risque d’augmentation soudaine des taux.

C’est précisément là qu’intervient le swap, une opération financière indépendante de l’hypothèque sur le plan juridique.Le swap (anglais : swap, ce qui signifie un changement) consiste à échanger les taux d’intérêt de la banque et de l’emprunteur pendant une durée convenue contre un supplément à payer au niveau des taux. Le preneur d’hypothèque paie un taux fixe (défini dans le cadre du contrat individuel) malgré un LIBOR qui se situe en-dessous de ce taux, ce qui comporte des inconvénients. Avec un LIBOR supérieur au taux fixé, par contre, l’emprunteur gagne puisque la banque lui paie la différence entre le taux actuel et le LIBOR.

Avantages et inconvénients d’une hypothèque swap

Il en suit que l’hypothèque swap comporte plusieurs avantages par rapport à une hypothèque à taux fixe : elle est moins chère que cette dernière, car le taux calculé dépend du marché monétaire au lieu de dépendre des possibilités de refinancement qu’ont les banques. Par ailleurs, elle propose plus de flexibilité, le swap étant un contrat indépendant pouvant à tout moment être résilié, raccourci ou prolongé. En plus, les durées possibles pour les hypothèques swap dépassent de loin celles des hypothèques à taux fixe, une durée entre 30 et 40 ans étant tout à fait envisageable.

Cette stratégie de financement devient surtout intéressante pour financer des objets d’une certaine taille, le montant devant se situer entre 2 et 3 millions au moins. Cela excède de loin la moyenne dépensée pour un bien immobilier en ce moment. Par ailleurs, il y a des risques : ainsi, le remboursement des intérêts ne s’applique qu’à un LIBOR positif, tout supplément occasionné par un LIBOR négatif devant être assumé par l’emprunteur. Il y a également un supplément à payer lorsque l’hypothèque LIBOR est adaptée, par exemple quand la banque agrandit sa marge bénéficiaire. En plus, il y a un risque de contrepartie.

Il n’y a aucun avantage supplémentaire au niveau des impôts non plus, car ce sont uniquement les intérêts de l’hypothèque LIBOR qui peuvent être déduits.

L’hypothèque swap est un outil complexe – MoneyPark vous conseille

L’hypothèque swap est complexe. En plus de l‘hypothèque LIBOR de base, le swap constitue une sécurité supplémentaire qui nécessite un contrat indépendant. L’échange des taux fait que ce modèle ressemble à une hypothèque à taux fixe, mais il comporte quelques risques supplémentaires. Le conseil de MoneyPark vous aide à éviter les surprises désagréables en finançant votre bien immobilier. Nous définissons ensemble avec vous votre stratégie hypothécaire idéale, ce qui permettra également de savoir si l’hypothèque swap correspond à vos besoins.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

LIBOR-Hypothèque à partir de 0.56%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 0.93%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0.58%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.