Le taux swap

Conseil hypothécaire MoneyPark

Profitez de conseils indépendants et transparents dans l'une de nos agences ou par téléphone..

Demander conseil
Chargement...

En ce qui concerne les hypothèques, notamment les hypothèques à taux fixe, le terme swap ou taux swap est utilisé. Il s’agit alors du swap de taux d’intérêt (IRS) en francs suisses pour différentes échéances (généralement entre 1 et 30 ans). Le taux swap reflète le taux de refinancement des banques sur les marchés internationaux de capitaux.

Traditionnellement, un établissement financier finance une hypothèque à partir des avoirs en comptes de ses épargnants. Toutefois, il peut également le faire sur le marché international de capitaux et, dans ce cas, il se refinancera lui-même avec une contrepartie.

Si un spécialiste en hypothèques parle de taux swap, il se réfère alors aux intérêts sous-jacents à l’hypothèque du côté du fournisseur. Le taux hypothécaire pour l’acheteur immobilier résulte du taux swap auquel s’ajoute la marge individuelle de l’établissement financier.

Le taux swap est particulièrement adapté pour masquer les politiques tarifaires individuelles des établissements préteurs et observer l’évolution pure et simple du niveau de taux d’intérêt.

Le swap, de l’anglais swap désignant l’échange ou le troc, signifie que les parties contractantes A et B échangent les intérêts pour la période convenue, moyennant des frais supplémentaires. La partie contractante A verse un taux d’intérêt fixe à la partie contractante B, mais perçoit, en retour, le taux du marché monétaire actuel (Saron, ex-Libor). Si le taux du marché monétaire est inférieur au taux d'intérêt convenu, la partie contractante A paie la différence, mais s’il est supérieur, la partie contractante A reçoit la différence de la partie contractante B.

Outils et informations

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

Libor-Hypothèque à partir de

0.45 %

Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de

0.71 %

Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de

0.57 %

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.

Calculer vos taux d’intérêt