Logo du conseil hypothécaire de MoneyPark Demander conseil

Potentiel d'achat

Le potentiel d’achat calcule (à titre indicatif) le prix d’acquisition maximum de l’objet immobilier convoité. Entrez simplement votre revenu annuel brut et le montant de vos fonds propres et obtenez une indication immédiate.

Calculer le prix d'achat max.

Revenu mensuel brut
Fonds propres
Taux d'intérêt pris en compte
%
Durée de l'amortissement en années

Prix d'achat max.

 
CHF

Veuillez noter que ce prix d'achat est donné à titre indicatif

Limite supérieure prix d'achat du bien immobilier

Avez-vous déjà voulu savoir quel est votre budget pour l’achat d’un bien immobilier ? Notre calculateur potentiel d’achat vous donne rapidement une première idée.

Mais comment calcule-t-on son budget ? Dans un premier temps, ce calcul nécessite deux informations : le revenu brut et les fonds propres disponibles. Pour calculer la limite supérieure au niveau du prix d’achat, l’on doit également prendre en considération le taux d’intérêt supposé pour l’hypothèque et la durée prévue pour l’amortissement.

Revenu brut : à l’aide du revenu brut, il est possible de définir la limite supérieure du coût mensuel de l’hypothèque, puisque le calcul des banques se base sur le taux d’endettement. En principe, le coût mensuel de l’hypothèque ne doit excéder un tiers du revenu brut. Encore y-a-t-il des prestataires qui sont moins sévères. Le coût mensuel comprend intérêts hypothécaires et amortissement, les banques calculant avec un taux d‘intérêt hypothétique de 5 pour cent servant à assurer le financement de l’hypothèque lorsque les taux remontent. Pour calculer le coût de l’amortissement, l’on a besoin de la durée de l’amortissement, 15 ans dans le cas de notre calculateur.

Fonds propres : avant qu’une banque, assurance ou caisse de pension accorde une hypothèque pour financer un bien immobilier, le prestataire en question calcule le taux d’avance. Ce taux décrit le rapport entre la valeur vénale du bien immobilier et les fonds propres du preneur d’hypothèque. Normalement, le taux d’avance d’une hypothèque ne doit excéder 80 pour cent. Il en suit que l’emprunteur doit financer au moins 20 pour cent par des fonds propres. Par fonds propres, l’on entend la fortune disponible sous forme de comptes épargne, d’actions et d’obligations, mais également des fonds de prévoyance du deuxième pilier qui peuvent être retirés dans certaines conditions.

Nos conseillers expérimentés connaissent le marché hypothécaire et les exigences des différents prestataires au niveau du taux d’avance et du taux d’endettement. Nous trouvons pour vous le meilleur taux pour votre hypothèque et nous définissons avec vous votre stratégie financière individuelle. Nous vous conseillons dans nos filiales et en ligne, en prenant en considération les offres de plus de 70 prestataires dont des banques, assurances et caisses de pension. Si vous cherchez la meilleure hypothèque pour votre financement ou refinancement, nous sommes ravis de recevoir votre demande de conseil. Demandez conseil maintenant.