Hypothèque à taux fixe : intérêts fixes pour une meilleure planification budgétaire

Conseil hypothécaire MoneyPark

Profitez de conseils indépendants et transparents dans l'une de nos agences ou par téléphone.

Demander conseil

Envisager la construction d'une maison, l'achat d'un bien immobilier ou d'importants travaux de rénovation, dépend avant tout d'un plan de financement rigoureux Les hypothèques à taux fixe garantissent traditionnellement la meilleure planification budgétaire. L'emprunteur et l'établissement financier s'accordent sur le montant du crédit, le taux hypothécaire et une durée fixe. Une fois que le contrat est signé, les changements de taux du marché n'ont plus aucune influence.

La manière dont les conditions d'une hypothèque à taux fixes sont déterminées, dépend de la situation du marché financier. La durée, les taux du marché ainsi que les revenus et les avoirs de l'emprunteur constituent des facteurs importants. Par ailleurs, les offres des banques diffèrent significativement entre elles. MoneyPark propose un conseil complet, à l'écoute du marché hypothécaire autant que de votre situation personnelle. Les conseils qui en découlent sont à la fois indépendants et personnalisés.

Hypothekarzinsentwicklung

Tout aussi important pour les hypothèques à taux fixe

Pour les taux indiqués, MoneyPark se réfère à la moyenne du marché. Dépendant de la durée de l'hypothèque à taux fixe, la situation financière du preneur d'hypothèque ainsi que des conditions de l'établissement financier, les taux d'intérêts varient considérablement.

Les durées plus courtes sont généralement associées avec des taux plus bas. La plupart des hypothèques à taux fixe proposées sur le marché ont des durées comprise entre 3 et 10 ans. Les banques et les assurances proposent également des durées du même ordre. Les taux d'intérêts d'une hypothèque à taux fixe sont fixés dès le départ.

Le montant de l'emprunt dépend directement de la valeur du bien immobilier. Le taux d'avance maximal se base sur la valeur la plus faible entre valeur vénale (estimation de la banque) et prix de vente. Etant donné que la valeur du bien immobilier sert de garantie à la banque, le montant d'une hypothèque ne dépasse pas cette valeur. De surcroit, les établissements de crédit calculent un tampon entre la valeur du bien et le montant maximal du prêt. Les banques et les assurances financent en général au maximum 80 % de l'investissement.

La période de remboursement, appelée aussi amortissement dépend à la fois du montant de l'emprunt et de sa durée. L'emprunteur et la banque se mettent d'accord sur l'amortissement annuel dès le début du terme. Son montant dépend avant tout de la charge financière que l'emprunteur peut assumer. Selon l'hypothèque à taux fixe, les banques permettent parfois un ajustement limité de l'amortissement, pour pouvoir s'adapter à un changement de revenus.

Quand opter pour une hypothèque à taux fixe ?

Prévisibilité budgétaire et protection contre des taux d'intérêts à la hausse font des hypothèques à taux fixe un crédit attractif. En Suisse, une hypothèque à taux fixe est le plus fréquemment choisie lors du financement d'un bien immobilier. Une hypothèque à taux fixe n'est pas toujours la solution. En cas de changements de vie, qu'il s'agisse d'une nouvelle orientation de carrière, de changements familiaux ou de changement de lieu de vie, la durée longue d'une hypothèque peut devenir un inconvénient.

Grâce à nos conseils financiers indépendants, nous vous montrons les variantes d'une hypothèque à taux fixe. Là aussi, de sérieuses différences existent entre les taux d'intérêts et les conditions de remboursement. En fonction de chaque situation, nous vous montrons les alternatives possibles.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

Libor-Hypothèque à partir de 0.55%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 0.65%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0.52%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.