L’amortissement indirect d’une hypothèque

Conseil hypothécaire MoneyPark

Profitez de conseils indépendants et transparents dans l'une de nos agences ou par téléphone.

Demander conseil

En tant que propriétaire, vous pouvez normalement financer au moins 65 pour cent de la valeur vénale de votre maison ou de votre appartement par le biais d’une hypothèque, et en plus, vous avez la possibilité de couvrir 15 pour cent de cette somme avec une hypothèque appelée « de deuxième rang ». Cette hypothèque de deuxième rang doit en revanche être remboursée sous 15 ans ou au plus tard quand vous prenez votre retraite. Mais avec une stratégie de remboursement basée sur des versements réguliers, la charge fiscale augmente puisque la dette hypothécaire et les intérêts ne sont plus déductibles du revenu imposable comme avant. L’amortissement indirect pourrait donc représenter pour vous une véritable alternative par rapport à l'amortissement direct.

Article : Qu'est-ce que l'amortissement ?

Avec une stratégie d’amortissement indirect, le montant de l’hypothèque reste au même niveau et la banque n’exige aucun remboursement régulier. En revanche, vous ouvrez un compte de prévoyance 3a pour y placer le capital. Les versements dans le pilier 3a peuvent être déduits du revenu imposable. Vous devez retirer ce capital au plus tard quand vous prenez votre retraite, en l’utilisant pour l’extinction de la dette hypothécaire.

Hypothekarzinsentwicklung

Avantages fiscaux avec l’amortissement indirect

Au lieu de rembourser l’hypothèque de manière régulière, vous placez cet argent sur un compte de prévoyance 3a que vous mettez en gage. Le principal avantage de l’amortissement indirect est l’avantage fiscal, puisque les versements dans le pilier 3a peuvent être déduits de votre revenu imposable. En plus, le capital de prévoyance génère des intérêts lucratifs, également déductibles du revenu imposable. Puisque le montant et les intérêts de l’hypothèque restent au même niveau si vous choisissez une stratégie d’amortissement indirect, les intérêts hypothécaires peuvent également être déduits du revenu imposable chaque année. Il y a donc un double avantage fiscal. En simplifiant, on peut dire que l’amortissement indirect via le troisième pilier devient utile à partir d’un taux marginal d’imposition d’environ 25 pour cent.

Amortissement indirect via le pilier 3b – sans avantages fiscaux

L’amortissement indirect fonctionne également avec la prévoyance individuelle du pilier 3b (comptes épargne etc.). Mais l’on perd les avantages fiscaux, puisque ces versements ne peuvent être déduits du revenu imposable.

L’amortissement indirect peut être le bon choix pour le troisième âge

En plaçant le capital normalement utilisé pour des versements réguliers sur un compte de prévoyance 3a et en mettant en gage ce compte, vous en bénéficiez dans le meilleur des cas en ce qui concerne votre prévoyance. Non seulement vous avez des avantage fiscaux, mais également de l’argent qui restera sur votre compte de prévoyance après l’extinction de la dette hypothécaire. Ainsi, vous pouvez utiliser l’intégralité du capital pour rembourser l’hypothèque de deuxième rang, et après, il reste de l’argent pour continuer l’amortissement de l’hypothèque de premier rang, ou pour avoir un montant considérable à votre disposition pour la retraite.

Le capital de prévoyance du pilier 3a – disponible à tout moment pour rembourser une hypothèque

Par ailleurs, il est intéressant de savoir que, pour rembourser une hypothèque en recourant à vos fonds de prévoyance, vous ne devez pas avoir atteint l’âge ordinaire de la retraite (65 ans pour les hommes ou de 64 ans pour les femmes) pour retirer ce capital. Pour financer un bien immobilier que vous habitez vous-même, vous pouvez retirer ce capital à tout moment.

Avec notre calculateur d'amortissement, vous pouvez vérifier si l’amortissement indirect est rentable dans votre cas ou bien si l’amortissement direct est plus raisonnable. Néanmoins, vous devriez considérer la possibilité de vous adresser à MoneyPark pour profiter d’un conseil indépendant. Nous vous proposons des conditions individualisées et notre objectif est de trouver pour vous les meilleurs taux hypothécaires en Suisse, de définir une stratégie hypothécaire et d’être à votre disposition avec notre conseil lors de la planification de votre stratégie d’amortissement.

Taux d'intérêt hypothécaires actuels

Libor-Hypothèque à partir de 0.52%
Hypothèque à taux fixe 10 ans à partir de 0.59%
Hypothèque à taux fixe 5 ans à partir de 0.52%

Les taux d’intérêts indiqués sont aux meilleures conditions actuelles. Votre taux d'intérêt individuel peut varier en fonction du taux d’avance, du taux d’endettement, du volume hypothécaire et du lieu du bien immobilier.